Chroniques littéraires·Les articles de Lisa

La Bande mouchetée, suive de trois autres récits – Sherlock Holmes – Arthur Conan Doyle

La chronique de Lisa

12325387_779699398840095_904622322_n

La Bande mouchetée

Hélène Stoner, une jeune femme qui vit avec son beau-père, le docteur Roylott, un homme violent et tyrannique, vient supplier le détective de l’aider à élucider la mort de sa sœur jumelle, Julia, survenue deux ans auparavant dans des conditions encore inexpliquées. Elle se croit à présent elle-même en danger. Sherlock Holmes mène alors son enquête.

On retrouve Sherlock et Watson dans une affaire tout à fait étrange, 2 ans après la mort de sa soeur, Hélène Stoner se retrouve elle aussi en danger de mort et vient demander l’aide de Sherlock pour éclaircir ce mystère. Comme d’habitude Sherlock voit ce que nous n’imaginons même pas, pourtant tous les indices sont là mais seul Sherlock le remarque et réussi à résoudre cette mystérieuse énigme.

« En jetant un regard sur mes notes des soixante-dix et quelques affaires dans lesquelles j’ai, pendant les huit dernières années, étudié les méthodes de mon ami Sherlock Holmes, j’en trouve beaucoup qui sont tragiques, quelques-unes comiques et un grand nombre tout simplement étranges, mais il n’y en a aucune qui soit banale ; car travaillant, comme il le faisait, plutôt par amour de son art, que par esprit de lucre, il refusait de s’associer à toute recherche qui ne présentait pas une certaine tendance à l’extraordinaire et même au fantastique. »

L’association des hommes roux 

Jabez Wilson demande l’aide de Sherlock Holmes après avoir intégré l’association des hommes roux car, quelques semaines avant, son assistant lui avait montré une annonce où toute personne rousse pouvait espérer intégrer cette « ligue » et ainsi avoir quatres livres par semaines mais du jour au lendemain la ligue lui à annoncé par le biais d’une petite feuille la disollution du groupe. Cette affaire devanat intriguante il décide d’appeler Sherlock Holmes pour résoudre cette affaire.

Dans cette enquête le ton est plus léger que dans la première, c’est une lecture très courte, seulement quelques page où l’ont sourit en voyant l’ingéniosité du coup monté et comme toujours le flair de Sherlock pour voir ce que personne autour de lui n’a pu remarquer. J’avoue que j’aurais aimé une enquête un peu plus approfondie mais cela n’empêche que j’ai vraiment aimé retrouvé Sherlock dans une nouvelle enquête.

L’escarboucle bleue

M. Peterson vient demander l’aide de Sherlock Holmes pour résoudre un bien étrange mystère : il vient de trouver dans une oie qu’il s’appretait à manger une escarboucle bleue. Comment cette pierre précieuse de grande valeur s’est elle retrouvée dans le ventre d’une simple oie ? A qui ce bijou appartenait-il ? Comment Holmes, aidé de son fidèle ami le docteur Watson, s’y prendra t-il pour résoudre cette énigme ?

Le surlendemain de Noël, le célèbre détective se voit confier une mission peu commune : retrouver le propriétaire d’une oie découverte dans la rue, avec pour seule aide, un vieux chapeau. Mais tout cela ne constituerait qu’une banale anecdote si on n’avait pas découvert en vidant l’oie une escarboucle, un célèbre diamant bleu récemment disparu.

Cette énigme est très originale, on découvre encore une fois la perspicacité de Sherlock et son flair exceptionnel  pour comprendre ce qu’il s’est passé et  nous éblouir avec des suppositions très précises. Encore une enquête étonnante et pourtant très logique pour Sherlock Holmes.

– Pas de crime ! répondit-il. Il s’agit seulement de l’un de ces innombrables incidents baroques qui ne manquent pas de se produire quand vous avez quatre millions d’être humains qui se bousculent à l’intérieur de quelques kilomètres carrés. Au sein des actions et des réactions d’un tel essaim d’humanité, il faut s’attendre à n’importe quelles combinaisons d’évènements : d’où des petits problèmes, bizarres et passionnants, pas pas forcément criminels. Nous en avons déjà fait l’expérience plus d’une fois.

Les cinq pépins d’orange 

Le célèbre détective, Sherlock Holmes va devoir résoudre une nouvelle enquête délicate.

M. Openshaw vient lui demander son aide par un soir d’orage. Le fameux détective se demande ce qu’il va bien pouvoir faire pour le jeune homme terrifié qui est assis près du feu dans son salon. M. Openshaw lui raconte son histoire qui semble bien mystérieuse. Holmes questionne le jeune homme et lui donne des consignes très précises. Openshaw semble rassuré. Holmes prend son violon, entamant un air de musique. Que va-t-il arriver à Openshaw sur le chemin du retour ? Pourquoi Holmes envoit-il cinq pépins d’orange placé dans une enveloppe ? À qui cette étrange missive est-elle adressée ?

Cette triste affaire relate l’assassinat de trois Openshaw et un dénouement bien affligeant qui restera dans les annales comme un échec cuisant. En effet, même si Holmes élucide le mystère rapidement, il n’a pas su protéger John et n’a pas pu appréhender les criminels. Justice sera faite, mais le châtiment ne sera pas rendu par les hommes ce qui chagrine beaucoup Holmes.

Publicités

6 réflexions au sujet de « La Bande mouchetée, suive de trois autres récits – Sherlock Holmes – Arthur Conan Doyle »

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s