Chroniques littéraires·Les articles de Lisa

Les lectures d’avril de Lisa

Coucou les amis,

Aujourd’hui c’est le chat du Cheshire qui vous présente mes lectures du mois d’avril

12919015_803983583078343_1761468777_n

En premier je vais lire Les 38 mini Western de Mathias Malzieu, livre reçu pour la saint valentin, que j’ai hâte de commencer puisque c’est le seul de Malzieu que je n’ai pas lu.

12910247_803983576411677_1019938268_nMathias Malzieu est…
Mathias Malzieu est un petit prince en anorak.
Mathias Malzieu est un homme de goût (il aime les films de Tim Burton, les livres de Richard Brautigan et les disques de Johnny Cash).
Mathias Malzieu est un poète.
Mathias Malzieu est le chanteur de Dionysos, un groupe de rock qui n’arrête pas de faire des bonds pour avoir la tête dans les nuages et décrocher les étoiles.
Mathias Malzieu est un enfant qui a beaucoup appris des grandes personnes.
Mathias Malzieu est un pionnier du mini western: les rêves sont sa frontière.

 


 

En deuxième , la gloire de mon père, de Marcel Pagnol, livre que je dois lire dans le cadre du challenge des 100 livres .

12910342_803983563078345_1743737669_n

Marcel Pagnol raconte, en qualité de témoin, les personnages de son enfance et la vie dans la famille d’un instituteur d’Aubagne, qui va s’animer avec la location d’une bastide dans la garrigue de l’arrière-pays marseillais où ils vont passer les grandes vacances. Cette villa dont rêve Marcel depuis toujours se nommera la Bastide neuve, il y passera les plus beaux jours de sa vie.

On y voit comment le petit Marcel parvient à épanouir peu à peu sa personnalité, celle d’un fils aîné de Provence, passionné par la lecture et les aventures dans les collines, partagé entre son amour exclusif pour la belle couturière, éternelle jeune fille incarnée par Augustine, qui sera une mère tendre et discrète, et l’admiration pour son père, Joseph le maître d’école, anticlérical et anti-alcoolique, mais profondément humain. Il ne deviendra complètement son héros qu’en lui prouvant qu’il aime autant que lui ses chères collines, glorifié par un exploit de chasse. L’enfant se débat entre ses rêves et les découvertes parfois angoissantes de la réalité du monde où il vit : Les adultes peuvent aussi mentir…

Sentir qu’il est aimé et entouré, parvenir à être fier de ses parents et de lui-même est le défi même de cette belle et poignante histoire…. à la fois unique et universelle.


En Troisième Windows On the World de Beigbeder, qui est dans ma PAL depuis un moment et le seul de Beigbeder que je n’ai pas lu .

12900197_803983559745012_573531799_n

«Vous connaissez la fin : tout le monde meurt. Certes, la mort arrive à pas mal de gens, un jour ou l’autre. L’originalité de cette histoire, c’est que tous ses personnages vont mourir en même temps et au même endroit. Est-ce que la mort crée des liens entre les êtres ?»
Le seul moyen de savoir ce qui s’est passé dans le restaurant situé au 107e étage de la tour nord du World Trade Center, le 11 septembre 2001, entre 8 h 30 et 10 h 29, c’est de l’inventer


En Quatrième et dernier, Madame Hemingway de Paul McLain, il est dans ma Pal je ne sais plus depuis quand et je ne sais plus pourquoi ^^ Mais il a l’air vraiment chouette !

12910517_803983579745010_919838958_n

Chicago, octobre 1920. Dans la ville qui vibre sur les derniers airs de jazz de la Nouvelle Orléans, la douce Hadley Richardson rencontre un garçon de vingt ans, grand et svelte, cheveux noirs et yeux noisette, avec, sur la joue droite, une fossette irrésistible. Il s’appelle Ernest Hemingway et méduse l’assistance avec ses récits sur la Grande guerre dont il est rentré blessé à la jambe pour avoir tenté de sauver des vies en Italie. Hadley qui ignore tout du jazz mais joue Rachmaninov avec passion succombe à l’air bravache et aux regards de braise du jeune homme. Elle a vingt-huit ans.
Mariés en un éclair, follement amoureux, les Hemingway embarquent le 8 décembre 1921 à bord du Leopoldina pour Paris la trépidante où ils se retrouvent vite au coeur d’une « génération perdue » d’écrivains expatriés qui compte déjà Gertrude Stein, Ezra Pound, James Joyce, F. Scott et Zelda Fitzgerald…
Entre l’alcool qui coule à flots, la guerre des ego et la beauté des femmes qui l’entourent, Ernest travaille péniblement à ce qui sera bientôt Le soleil se lève aussi. Son premier roman lui apportera fortune et consécration. Mais à quel prix ? Hadley, qui s’acharne à rester fidèle à ses valeurs, saura-t-elle répondre à ses exigences et rester sa muse, sa complice, son épouse face à la belle et perfide Pauline Pfeiffer?…


Avez vous déjà lu ces livres ?

Et vous quelles sont vos prochaines lectures ?

Capture d’écran 2016-02-17 à 08.51.41Capture d’écran 2015-08-19 à 12.13.33

Publicités

21 réflexions au sujet de « Les lectures d’avril de Lisa »

  1. Windows on the World, je l’ai lu il y a des années et j’avais adoré. Certes on connait la fin, mais le récit est prenant… Je n’aime pas toujours les bouquins de cet auteur. Soit j’adore, soit je déteste… celui-ci je l’ai a-do-ré. 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. 38 mini westerns est, pour l’instant, le livre que j’ai le moins apprécié de Mathias Malzieu, (mais je n’ai pas encore lu son dernier roman !)
    Je ne crois n’avoir encore jamais lu Pagnol, shame on me !
    J’avais plutôt bien aimé Windows on the World, il est très prenant !
    Enfin, j’ai moi aussi dans ma PAL depuis des lustres, Madame Hemingway haha !
    Bonnes lectures 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. On m’a récemment parlé des livres de Mathias Malzieu et on m’en a dit beaucoup de bien. J »ai hâte de voir ce que tu en penses.
    Marcel Pagnol est un classique en effet. Ce sont de bons souvenir du collège avec une prof de français que j’aimais beaucoup.
    Windows on the world est dans ma PAL depuis très longtemps. Je l’avais acheté en même temps que 99 francs qui m’avait moyennement plus.

    J'aime

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s