Films·Les articles d'Alex

La chronique d’Alex sur les Visiteurs 3

LES VISITEURS 3 : LA REVOLUTION

Atterré. Je suis atterré. Comment en 2016 peut-on faire un film de ce niveau avec autant de budget derrière ? Et dire que j’ai craché sur les Tuche 2. Je préfère mille fois revoir les Tuche 2 plutôt que ce film. Et pourtant j’adore Christian Clavier. Je l’ai toujours soutenu même pour ses comédies les plus nulles. J’ai toujours eu foi en lui mais là…. Dans la grande famille des suites de comédies cultes qu’on nous sort des siècles après, les visiteurs 3 est bonne dernière. Loin après les bronzés 3 et les trois frères 2 qui sont largement meilleurs que cette immondice.

124820

Resituons-nous ; après deux films aux turpitudes burlesques nos chers Godeffroy de Montmirail et Jacquouille la Fripouille se retrouvent catapultés en 1793, en pleine Terreur. La révolution française vient d’avoir lieu et les nobles sont traqués par le terrible Robespierre et ses hommes qui exécutent à tout va au nom de la justice et de la liberté. On nous invite alors à les voir essayer de se dépêtrer dans cette situation inédite afin de regagner enfin leur époque moyenâgeuse. Ils vont alors tomber sur une famille de nobles qui cherchent à fuir en Autriche. Leurs péripéties vont finalement les mener à Paris, fief des sans culottes. Là où il est le plus dangereux de se cacher.

Alors par où commencer ? La réalisation catastrophique digne d’un clip épileptique ? Les acteurs qui surjouent où sont complètement éteints ? Le scénario sans enjeu pour les protagonistes ? Je n’ai même pas envie de parler de ce film en fait. Tout le monde sait déjà qu’il est nul. Raté. Alors pourquoi est-il aussi raté me direz-vous ?

Peut-être parce que le montage est catastrophique. Les plans durent maximum 3 secondes ; ça n’arrête pas ! C’est difficile à suivre pour un film où il ne se passe pas grand-chose en plus. Une réalisation digne d’un amateurisme consternant. La moitié du film se passe de nuit et pas une seule nuit n’est vraie. Pourquoi ne pas filmer de nuit tout simplement avec un tel budget plutôt que de monter des nuits à l’américaine (scènes filmées de jour mais modifiées au montage pour faire croire qu’il fait nuit) dégueulasses avec un vieux filtre bleu qui ne trompe personne. La scène dans la calèche avec la lampe torche est tellement mal foutue à cause de ça. Non mais regardez les reflets de la bougie sur ceux dans le noir de la calèche par rapport aux gardes à l’extérieur !!!! Même un épisode de Joséphine ange gardien est plus pro ! Sans compter les raccords plus qu’approximatifs…Dire que Jean Marie Poiré est sorti de sa retraite pour réaliser ça…Son dernier film c’était quoi encore ? Ah oui, Ma Femme s’appelle Maurice…Tout s’explique…en fait non, ça ne justifie pas un tel je m’en-foutisme.

les-visiteurs-3-photo-553df90acb5d4

Les acteurs sinon…Christian Clavier fait son show. Il enchaine les blagues pipi-caca en surjouant comme il le fait souvent. Il n’y a que lui qui anime cette farce à laquelle personne ne croit. C’est le Jacquouille Show. Et c’est très peu drôle. J’ai dû sourire deux à trois fois, quant à rire vraiment…Seules les quelques références aux épisodes antérieurs m’ont fait tiquer. C’est très peu. Les autres acteurs cabotinent en force, récitant leurs dialogues peu inspirés. Jean Reno, lui, semble être complètement éteint. Ses rares morceaux de bravoure durant lesquels il doit faire preuve de la puissance de Godeffroy sont vraiment poussifs. Le pire étant que les acteurs ne sont vraiment pas aidés par le scénario. Les personnages n’évoluent pas d’un iota entre le début et la fin du film. Ary Abittan reste un pleutre profiteur, le personnage de Karine Viard reste détestable et hautaine jusqu’à la fin…Aucun développement des protagonistes. Ils servent juste de faire-valoir aux deux héros en les menant d’un point A à un point B. Et encore, peut-on parler de héros quand les deux protagonistes principaux semblent parfois être des personnages de second plan, tant on s’affaire beaucoup à voir la famille de noble se dépatouiller dans des scènes sans consistance et ennuyantes ? On ne sait plus sur quel pied danser devant ce film. Qui sont les personnages principaux que l’on développe ? Quand démarre le film ? Il met un temps fou à se mettre en place et lorsqu’il en est dans son cœur du scénario, on ne peut pas croire que l’apogée du film puisse être ses scénettes dans un immeuble en colocation. Tout ça pour en arriver à des scènes comme celles-ci ?? Le film se déroule pendant près d’une heure pour nous amener à un élan comique comme celui-ci ? C’est ça le cœur du film qui doit être si drôle ? Le pourquoi de l’intérêt de réécrire un nouveau volet des visiteurs ? Soyons clairs ; le film n’est pas drôle du tout. C’est un enchaînement de blagues sur les odeurs (il me semble que dans les précédents il y en avait bien moins que ça) très peu inspirées. Sonnant souvent redites. De plus, le contraste me paraît ridicule car à l’époque de la Révolution, les rues de Paris puaient et étaient infectes. Et je ne pense pas que les gens étaient des exemples d’hygiène…donc ce qui marchait dans le 1 et le 2 ne fonctionne pas là. Puis que dire de tout ce running gag autour de Marat et de son bain ? Les scénaristes n’ont retenu que ça de ce personnage historique ? C’est d’une lourdeur incroyable…

Et patatras ! Le film se finit enfin…sur une scène ouverte…qui appelle donc une suite. Catastrophé, je prie pour qu’il n’y en ait pas tant il me semble impossible de rattraper l’échec cuisant qu’est ce troisième volet. Ils auraient dû conclure l’histoire des personnages pour qu’on puisse vite les oublier. Mais non. On cherche à étirer la machine à fric. Mais vu le bad buzz autour du film, j’espère fort qu’ils ne trouveront pas d’investisseurs pour une suite. Une chose à sauver du film ? Des décors et des costumes qui reconstituent bien l’époque. Voilà.

e95deaa0616b296c8511d36db71c3

Bref, un écueil et une souffrance de plus d’une heure trente pour tout spectateur ayant un minimum d’esprit critique. C’est de l’amateurisme pur et dur autant dans la réalisation datée que dans le jeu d’acteur. Un scénario pathétique servant des blagues lourdaudes et redondantes. Nul de chez nul. Et ça me fait vraiment mal au cœur de devoir l’écrire et le partager avec vous.

alexandre

Publicités

28 réflexions au sujet de « La chronique d’Alex sur les Visiteurs 3 »

  1. Ca a le mérite d’être clair ahaha 😀 Et oui, tout est bon pour faire du frique… mais j’espère que ce sera un flop, il y a un moment il faut arrêter, on ne peut pas faire des suites indéfiniment, surtout pour ce genre de film très limité niveau scénario ! Une fois c’est bon, deux fois à la rigueur (et encore), mais la troisième fois on court à la catastrophe… chose prouvée avec ce « film ».

    Aimé par 2 people

  2. Mon avis s’était arrêté à l’affiche et à une certaine interview de Christian Clavier, Ma foi tu viens de me donner raison. Je suis fort désolée que pour me l’éviter tu te sois imposé ce visionnage. Au prix de la place de cinéma. Je salue ta bravoure.😉

    Aimé par 1 personne

    1. C’est bien pratique les mamies pour subir avec nos enfants ce qu’on a pas envie de supporter. Une mamie ça accepte tout du moment que ça passe du temps avec ses petits enfants 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Je suis de ton avis, le premier est un coup de coeur d’enfance, j’en ai même usé la bande d’une vhs ( à l’époque ^^ ), alors pour ce trois je suis vraiment déçue aussi, il y avait matière ! Gonzague qui soit disant dans le 1 est celui qui donne aux pauvres, n’est pas contre l’égalité mais sans perdre ses privilèges. Les personnages intéressants ne sont pas développés, nous avons devant les yeux un film à sketch potache… Et zut la fin ouverte, mince, là c’est trop !

    J'aime

    1. J’adore le 1 et le 2. Il n se passe pas une journée sans que je sorte une réplique tirée d’un de ces deux films (demandez au pingouin vert). J’ai tellement été déçu par ce troisième opus. J’attendais la catastrophe mais pas au point que les visiteurs en Amérique soit meilleur quand même.

      Aimé par 1 personne

  4. Je n’avais déjà pas prévu d’aller le voir, mais là, je vais même le boycotter si quelque me propose de le regarder au petit écran. Bon, je n’aimais déjà pas le premier, et je crois que je n’ai jamais vu le deux, donc de toute façon… En tous cas, j’ai beaucoup ris en lisant ta chronique ^^

    J'aime

  5. Moi qui attendais ce film, je ne vais tout simplement pas le regarder. En plus de cette chronique je n’ai eu que des mauvais échos de la part de mes amis qui ont osé aller le voir..
    Je vais donc me passer des visiteurs 3…

    A bientôt, merci pour cet articles !

    J'aime

  6. Bon, bon, bon. Ta critique me conforte dans l’idée que je m’étais faite du film via sa bande-annonce, j’étais impatiente de la regarder, et au final déçue, tant d’années et d’espoir d’une super suite pour ça ! Nan, mais, je… y a pas à dire, en France on a le don pour rater les suites sans déconner !
    Les Visiteurs, étant cultes pour plusieurs générations, on aurait dû avoir mieux… bref, je n’ai rien perdu à ne pas aller le voir alors !

    PS : je me permets un point vocabulaire, on dit  » médiévale  » plutôt que  » moyenâgeuse « , ce dernier mot étant hyper péjoratif, mais peut-être était-ce cette nuance que tu voulais transmettre quand tu l’utilisais.

    J'aime

  7. Je n’étais déjà pas très motivée pour voir ce film, mais après avoir lu ta chronique, je crois que je me contenterai d’un streaming. Comme ça, si vraiment le film me sort par les trous du nez, je pourrai facilement tout arrêter. C’est vraiment dommage de faire des suites juste pour se faire de l’argent…

    J'aime

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s