Chroniques littéraires·Les articles de Lisa·Policier

Erica Falck is back !

C’est le mois de janvier et un froid glacial s’est emparé de Fjällbacka. Une fille à demi nue, surgie de la forêt enneigée, est percutée par une voiture. Lorsque Patrik Hedström et ses collègues sont prévenus, la jeune fille a déjà été identifiée. Il s’agit de Victoria, portée disparue depuis quatre mois. Son corps présente des blessures qu’aucun accident ne saurait expliquer : ses orbites sont vides, sa langue est coupée et ses tympans percés. Quelqu’un en a fait une poupée humaine. D’autres cas de disparitions dans les environs font redouter que le bourreau n’en soit pas à sa première victime.
De son côté, Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire pour son nouveau bouquin. Une femme purge sa peine depuis plus de trente ans pour avoir tué son mari, un ancien dompteur de lions, qui maltraitait leur fille avec sa complicité passive. Mais Erica est persuadée que cette mère de famille porte un secret encore plus sombre. Jonglant entre ses recherches, une maison en perpétuel désordre et des jumeaux qui mettent le concept de l’amour inconditionnel à rude épreuve, elle est loin de se douter que pour certains, l’instinct maternel n’a rien de naturel…


13233403_830513107092057_574882619_n

La Chronique de Lisa. 

Je vous en ai déjà parlé dans cet article, je suis ultra  méga super fan de Camilla Läckberg et des auteurs suédois en général. Je me suis donc littéralement jetée sur son neuvième livre : Le dompteur de Lions. 

Je retrouve avec plaisir Erica Falck, Patrick Hedström mais aussi Anna et Dan, Annika, Martin et Gösta. Comme à son habitude l’auteure alterne entre passé et présent pour qu’à la fin on comprenne le lien qui les unis. On reconnait bien sa plume et on adhère toujours aussi bien à son style d’écriture. Comme toujours le suspens nous tiens en haleine jusqu’au bout à tel point qu’il est impossible de refermer le livre.

« Elle aurait pu lui raconter comment le mal vivait côté à côté avec le bien, dans une société où les gens avançaient avec des œillères et refusaient de voir ce qui se trouvait juste devant leur nez. Une fois qu’on l’avait vu de près, on ne pouvait plus jamais fermer les yeux. »

L’intrigue est vraiment vraiment géniale, on a une boule dans le ventre en lisant les atrocités que les victimes ont subit, on essaye toujours et encore de trouver qui peut bien être à l’origine de tout ça, nous sommes plongés dans une atmosphère plus noire que jamais. Et bien sûr on assiste à la curiosité maladive d’Erica qui fait qu’elle arrive toujours à se mettre dans des situations terribles. Mais c’est pour ça qu’on l’aime et en plus de ça , heureusement qu’elle est là pour apporter un oeil neuf à l’enquête.

« N’était ce pas ça, l’essence même de la nature humaine : la capacité de freiner ses instincts les plus primitifs et de ne faire que ce qui est bon et moralement acceptable ? La capacité de respecter les lois et les codes qui régissent la société des hommes et lui permettant de fonctionner ? »

Bref, pour moi c’est encore du grand Läckberg, je pense que ses fans seront content de la retrouvée, même si maintenant il va encore falloir attendre un moment avant de lire la suite des aventures d’Erica !

Capture d’écran 2016-04-25 à 12.01.38

Publicités

18 réflexions au sujet de « Erica Falck is back ! »

  1. Ce livre est terriblement tentant ! Mais il faudrait que je me lance dans toute la série avant de commencer celui-ci. A moins qu’il soit possible de lire ces livres dans l’ordre que l’on veut ?

    J'aime

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s