Chick-Lit·Chroniques littéraires·Les articles de Lisa

La vie secrète d’une mère indigne – Fiona Neill

D’un côté, il y a ces mères exemplaires, celles qui préparent plusieurs gâteaux pour la kermesse de l’école, tiennent les stands de chamboule-tout, s’occupent de coudre les costumes du spectacle de fin d’année ; ces femmes toujours ponctuelles, pomponnées, et souriantes en prime! Et puis de l’autre, il y a ces mamans débordées qui claquent la porte de chez elles en laissant les clés à l’intérieur, accompagnent leurs enfants à l’école en pyjama et oublient systématiquement leur goûter… Lucy appartient définitivement à cette deuxième catégorie. Pour ce qui est de l’organisation, c’est une vraie calamité! Mais si elle fait tout de travers, c’est toujours avec sincérité. Et malgré les loupés, elle se débrouille comme elle peut avec sa petite famille. Là où les choses se compliquent, c’est quand elle commence à lorgner sur un parent d’élève… super sexy, rencontré à la sortie des classes! Mauvaise idée, Miss Catastrophe. Très, très mauvaise idée !

13281717_835206373289397_1578075672_n


Tiens ça tombe bien, pour la fête des mères on parle d’un livre d’une maman indigne pas si indigne que ça.

Encore un énième roman  » Chick Lit » que l’on compare à Bridget Jones alors qu’il ne lui arrive même pas à la cheville.

J’avoue également que ce n’est pas du tout mon style de lecture donc forcément j’appréhendais déjà ma lecture et malheureusement ça n’a pas loupé. J’ai été très déçue.

Lucy, cette fameuse « mère indigne » est complètement désorganisée et dépassé par les événements et passe tout le bouquin à fantasmer sur Père-au-foyer-sexy, l’un des parents d’élèves. Le style d’écriture est très limite, l’histoire en elle même n’est pas du tout assez travaillée,très légère avec seulement quelques pointes d’humour qui alimentent un peu tout ça. Par contre la mère n’a rien d’une mauvaise mère, ce qu’on aurait pu croire avec ce titre. La fin n’a rien de spécial, pas de rebondissements ni de retournement de situation qui aurait pû nous surprendre.

Bref, je suis déçue, je ne sais pas quoi dire de plus sur cette lecture qui ne m’a pas du tout inspiré. Bridget Jones restera pour toujours la première dans mon coeur

Capture d’écran 2016-04-25 à 12.01.38

P.S : Bonne fête à toutes les Mamans

Publicités

16 réflexions au sujet de « La vie secrète d’une mère indigne – Fiona Neill »

  1. Ce livre ne me tente pas du tout.^^ Dommage que la mère ne soit pas vraiment indigne, mais c’est dans le mouv des débats qu’il y a eu « mères parfaites vs mères indignes » qui sont juste en réalité des mères « normales ». Pour dédramatiser l’imperfection…

    Aimé par 1 personne

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s