La Trilogie du Samedi

La Trilogie du samedi soir – Épisode 2

 

ROBIN WILLIAMS

robin_williams17.jpg

Déjà deux ans qu’il nous a quittés…Cet immense acteur au talent comique indéniable aura bercé notre jeunesse avec ses comédies cultes des années 90: Miss Doubtfire, Jumanji, Flubber…

Mais alors que je me remémore le personnage, je réalise qu’il n’était pas seulement acteur comique mais excellait dans tous les registres. Gave, mélancolique, triste; il fut un acteur complet.

Je vais donc dans la grande tradition de la trilogie du samedi vous parler de trois films sur Robin Williams qui le sortent du registre comique. Et non, il n’y aura pas « le cercle des poètes disparus »! Trop évident pour des fans de lecture comme vous!

WILL HUNTING

000530_af

Film de Gus Van Sant avec entre autres aussi Ben Affleck et Matt Damon. Film renommé qui fit de Robin Williams un acteur reconnu par ses pairs car il reçut un Oscar pour son rôle du psychologue Sean Maguire. Dans ce film il aide un adolescent surdoué qui sorti de la rue qui n’a connu que violence et débrouille. Tout en aidant ce jeune homme à s’en sortir et réaliser son plein potentiel; il fait un travail sur lui-même, affrontant ses propres démons notamment le décès tragique de sa femme qui l’a anéanti.

Une prestation émouvante et toute en retenue.

INSOMNIA

affiche.jpg

Remake d’un film norvégien réalisé par Christopher Nolan avec en plus de Williams, le grand Al Pacino, Insomnia est une oeuvre dans laquelle notre héros du jour campe un tueur en série très sombre. Son duel face à Pacino restera mémorable. Robin Williams y est torturé, machiavélique, retors; une composition loin de son registre habituel mais qui encore une fois nous fait preuve de son grand talent d’acteur trop souvent sous estimé. A voir pour sa prestation habitée et glaçante.

PHOTO OBSESSION ou ONE HOUR PHOTO

aff

En parlant de prestation glaçante, celle que nous livre Williams pour ce film est sidérante. Il est Sy Parrish, gérant d’un laboratoire de développement de photos. Terriblement seul, il s’évade en s’inventant une vie à travers les photos de ses clients qu’il développe. Il a jeté son dévolu sur une famille justement. Une famille qui va finir par espionner, puis harceler, jusqu’à aller trop loin…Dans ce film, Robin Williams est au sommet de son art. Son personnage respire la solitude et la tristesse et laisse en même temps une impression malsaine. Sa folie latente est palpable. Il interprète à la perfection ce psychopathe peu fréquentable.


Voilà, j’espère vous avoir donné envie de vous plonger dans la filmographie « plus obscure » de ce grand monsieur parti trop tôt.

A la semaine prochaine 😉

alexandre

Publicités

8 réflexions au sujet de « La Trilogie du samedi soir – Épisode 2 »

    1. Je crois que cette chère Doubtfire a bercé beaucoup d’enfances ^^. Et merci pour le compliment, ce rendez-vous durera tant que j’ai des idées. Et pour l’instant j’en ai un paquet 😉

      Aimé par 1 personne

  1. Insomnia, je n’ai pas aimé, mais comme tu dis, sa prestation et celle d’Al Pacino sont tellement bonnes qu’on doit recommander le film 🙂

    Le Cercle des Poètes Disparus pour ma part 🙂 Et Mrs Doubtfire pour l’enfance. Et Jack, qui m’avait énormément émue étant plus jeune. Mais il a fait du très bon dans une série de genres différents. Sans conteste un de meilleurs acteurs.

    J'aime

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s