La Trilogie du Samedi

Trilogie du Samedi : Épisode 13

Bonsoir à toutes et tous. Etant je ne sais pour quelle raison d’humour à la fois austère et nostalgique, je me suis replongé dans d’étranges souvenirs d’enfance. Et je me suis remémoré quelques dessins animés (ou pas vraiment des dessin animés pour le premier mais cela reste un show pour les enfants alors bon chut hein!!!) qui m’ont réellement perturbé, voire traumatisé. On était loin des Dora et compagnie à l’époque.
Donc voilà le top 3 de ce qui a détruit dans mon inconscient tout espoir en l’humanité ainsi qu’en la vie lorsque j’étais tout petiot.

Remi sans famille

Ah bordel, ce que ce dessin animé était horrible à regarder. Ce qu’il était dur et cruel! On y suivait les aventures du jeune Rémi abandonné par son père et recueilli par le vieux Vitalis, un artiste itinérant sans le sou.
Ce qu’il en a bavé ce Rémi! C’était Mister pas de bol!
Tous ceux qu’il aimait finissaient par mourir de manière épouvantable. Et la voix off du narrateur n’aidait pas apporter un peu de gaieté à l’ensemble du schmilblick.
remi-sans-famille-a-voir-gratuitement-sur-youtube-une
Je me souviens encore de la mort du singe Joli Coeur en plein spectacle. Quand le froid mêlé à la faim et à l’épuisement finissent de l’achever…et le chien qui vient lécher son corps inerte…qu’est ce que j’ai pu pleurer devant ce dessin animé!!!! Puis je parle même pas du sort funeste de Vitalis qui avait fini de m’achever et de m’inquiéter pour  Rémi.
Ce dessin animé était tellement sombre et froid. D’ailleurs j’en garde un souvenir glacial car j’ai l’impression quand j’y repense que les personnages étaient constamment en train d’y lutter contre des tempêtes de neige lol.
Heureusement le tout finit bien pour Rémi mais qu’est ce qu’on a dû subir avant!!!!

Les animaux du bois de quat’sous

Alors là bonjour la déprime! Je ne crois pas avoir vu animé plus cruel. Celui ci aussi m’a fait bien pleurer.
Ce dessin animé raconte l’association de plusieurs animaux issus du même bois (renard, crapaud, blaireau, vipère…)contraints de fuir le lieu où ils vivent pour trouver un refuge providentiel qui ne serait pas ravagé par les hommes. Car oui, ce dessin animé est un énorme plaidoyer écologique. Une ode à la nature qui il y a 30 ans déjà annonçait les dégâts de l’homme sur la nature et ses conséquences sur la faune. Cela commence par le bois des quat’sous détruit par les bulldozers et des animaux que tout oppose (prédateurs, proies…) qui s’allient tout de même pour survivre.
C’est une oeuvre superbe qui en plus d’éveiller les consciences écologiques, apprenait aux enfants les valeurs de l’entraider, de la camaraderie, de la tolérance, de l’acceptation des différences…Vraiment, si vous avez des enfants, procurez vous cet animé car il apportera beaucoup de bonnes valeurs à vos progénitures tout en leur apprenant énormément de choses sur la nature.
les_animaux_du_bois_de_quat_sous
Par contre, qu’est ce que c’est dur bordel! Des animaux auxquels on s’attache durant plusieurs épisodes meurent d’un coup comme ça. Balayés de l’histoire en une seconde! Écrasés par une voiture, aspirés par une bouche d’évacuation d’une piscine…c’est violent et ça ne prévient pas. Seule reste la tristesse es survivants du petit groupe d’animaux….mais ce sont des animaux bordel; alors nous les tuer alors que quand on est un enfant on adore encore plus ces bestioles!!!!C’est du sadisme!
Bref, j’en ai versé des larmes mais ce qui s’y passe n’est que le reflet de la dureté de l’existence et de l’impitoyabilité des actions humaines sur son environnement. Dur mais éducatif. Très, très beau mais une cruauté qui m’a hanté durant des années.  » maman, maman, pourquoi que le lapin il est tout plat et que les autres animaux pleurent? Sa femme et ses enfants n’arrêtent pas d’hurler son nom. Qu’est ce qui s’passe? »…et oui.

Bonne nuit les petits

Vous l’avez pas vu venir celui là! Mais pourtant ce « truc » me faisait systématiquement couler les larmes. Pourquoi me direz-vous? Et bien tout simplement parce que cette saleté m’évoquait indubitablement la mort.
Mon père m’avait fait découvrir ce cauchemar pour enfants en me disant qu’il regardait ça enfant avant d’aller se coucher…mais c’était un warrior mon père ou quoi???
Non mais sérieusement, déjà cette image en noir et blanc m’évoquait les vieux films d’horreur où quelques secondes d’images suffisaient à me mettre mal à l’aise mais le reste!!! Nicolas et Pimprenelle, je les trouvais tellement glauques avec ces boutons à la place des yeux (d’ailleurs cette idée réapparut bien plus tard dans Coraline et aussi pour évoquer la perte de son âme). Non mais remplacer des yeux par des boutons où je ne sais pas trop ce que c’était, c’est juste horrible. On dit que les yeux sont le reflet de l’âme et du coup pour moi ces gamins n’avaient pas d’âme. Ils étaient inexpressifs et semblaient vraiment…ah je ne sais pas comment exprimer cela mais quelque chose clochait réellement quand je les regardais.
nounours-et-ms-700x400
Puis ce nounours qui venait leur dire d’aller se coucher était vraiment chelou. Et le pire pour moi était la fin quand nounours et le marchand de sable s’envolaient sur un nuage là. A chaque fois les larmes me montaient aux yeux. Pour moi ils ne se couchaient pas pour dormir mais pour mourir. Je ne sais pas pourquoi je ressentais cela comme ça. Puis cette musique à la flûte était horriblement funeste je trouve. Elle sonnait comme une sorte de fatalité face à la mort. Une résignation. Quelle musique glauque et triste! Non mais regarder ça avant d’aller me coucher me signifiait accepter de mourir un jour dans ma tête. La musique, les gamins qui dorment, tout qui s’éteint; pour moi c’était une célébration de la fin de toutes choses.
Encore aujourd’hui je ne peux pas regarder sereinement cette saloperie et ces quelques notes de flûte continuent de me hérisser les poils annonciatrices d’un destin funeste. C’est dingue comme les associations d’idées peuvent se faire dans l’esprit d’un enfant. Et pour moi « Bonne nuit les petits » était véritablement un supplice. Une conclusion morbide de ma journée. Vraiment ce truc m’a effrayé au plus profond de moi-même. Et ça me faisait cogiter sur la mort avant d’aller me coucher…ce qui n’est pas bon pour un enfant. Jamais je ne montrerai cette horreur à mes enfants. Jamais!

Bref, tout ça pour vous dire qu’avant on ne cherchait pas à protéger à tout prix les enfants face à la dureté de la vie. On ne nous cachait pas que la vie n’était pas un long fleuve tranquille où tout nous sourit, où on ne vit jamais de drame. On nous confrontait à la disparition, à la solitude, à la tristesse; en gros on nous faisait réfléchir. On nous préparait au monde des adultes.
Aujourd’hui on aseptise tout, on édulcore tout pour ne pas choquer nos charmantes petites têtes blondes. Au risque d’en faire des neuneus culculs qui accepteront de regarder Secret Story sans une once de recul et de réflexion derrière. Pour eux, on a juste le droit de leur montrer que la vie est rose, que tout finira par leur réussir, que la vie est insouciance et rigolades…et dans un sens je trouve cela terriblement effrayant aussi.
signature
Publicités

13 réflexions au sujet de « Trilogie du Samedi : Épisode 13 »

  1. 😂 Mais tellement ! Ces dessins animés étaient d’une tristesse ! C’est bien simple, la mort du singe dans Rémi m’a tellement marquée, que quand tu l’évoques j’ai la musique et la voix du narrateur qui remontent de suite à la surface. Et on est d’accord, Bonne nuit les petits étaient une abomination du Malin. Je badais comme jamais dès que je tombais dessus. AU BÛCHER !

    J'aime

  2. Raah putain Bonne nuit les petits, ça m’a marquée ! Sans faire ce rapprochement à la mort, franchement oui j’étais triste quand Nounours et le marchant de sable s’envolaient, ça me mettait mal à l’aise ou quelque chose comme ça !

    J'aime

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s