La Trilogie du Samedi·Séries Tv

La Trilogie Du Samedi : Épisode 14

LES SERIES QUI N’ONT ETE BONNES QU’UNE SAISON.

Il y a de ces séries prometteuses dont on attend impatiemment les saisons suivantes… pour être terriblement déçu par la suite….

Bonsoir à toutes et tous, je vais aujourd’hui vous exposer 3 séries dont seule la première saison était très bonne. Des séries bien trop longues qui n’ont pas su dépasser l’excellence de leur idée de départ.
Je précise que, bien évidemment, je ne parlerai que des séries que j’ai pu voir dans leur entièreté et ne parlerai pas des séries qui ont été bonnes plusieurs saisons avant de se casser lamentablement la figure (qui a dit Dexter??).
Let’s go!!!!
DESPERATE HOUSEWIVES
Oui j’ai regardé cette série et je le dis sans honte à mes amis geeks; je l’ai apprécié. En tout cas sa première saison.
Que c’était délicieusement corrosif! Cette série égratignait l’image de l’américain moyen qui vivait en plein rêve américain. Les bonnes petites familles bien sous tous rapports en prenaient pour leur grade.Cela critiquait et dénonçait l’hypocrisie des gens soi-disant bien lotis. Des gens que la classe plus basse enviaient. C’était pertinent, drôle, bien mené. Plusieurs histoires étaient présentées et montraient les secrets que nos voisins essayent tant bien que mal de cacher afin de paraître le plus possible comme une famille modèle. Cette déconstruction de cette image tant vantée par l’Amérique était jubilatoire.
desperate-housewives-decouvrez-quelle-actrice-de-la-serie-a-ete-hospitalisee_portrait_w674
Après une première saison riche en événements, la seconde saison a accusé le coup. Arrivée d’une nouvelle famille (la famille noire dont je ne me souviens plus du nom) qui étire une intrigue ennuyeuse tout le long de la saison pour finalement repartir du quartier en fin de saison. Vous avez dit apport inutile? Intrigues ronronnantes ou répétitives pour Gabi qui transforment nos héroïnes en parodies d’elles-mêmes…La saison deux fut indubitablement moins bonne et moins agréable à regarder. Mais ce ne fut pas qu’un coup de mou d’une saison! Après ce fut bien pire!
Pour faire court, la relation Mike-Suzanne qui finit par devenir un running gag pathétique de la série tant les twists divers qui la composent sont tirés par les cheveux.Non mais qu’est ce que Suzanne était devenu insupportable avec son Mike là!!!!Le boulet qui lâche pas l’affaire! Sans parler de la tornade qui dévaste le quartier n’oubliant pas de rendre Carlos aveugle au passage…comment? Ah oui, pardon, j’oubliais qu’il retrouve la vue plus tard…oh oui que j’ai pu être blasé par toutes ces invraisemblances…puis n’oublions pas que lorsque la série tentait des choses qui auraient pu relancer l’intérêt du show comme par exemple inverser les rôles en rendant Gabrielle pauvre; et bien elle n’assumait pas cette nouvelle situation et tout rentrait dans l’ordre rapidement. Tout comme la gestion de ses filles obèses qui fut caricaturale…
Durant les dernières saisons, on se serait presque cru devant un épisode des Simpsons tellement les personnages principaux étaient devenus caricaturaux. C’est dire!
Bref, seule la première saison de cette série fut flamboyante et remarquable.
HEROES
Bonne petite série reprenant des idées déjà vues dans de nombreux comics mettant en scène des personnages divers se découvrant des capacités extraordinaires. Cette série était revigorante et fun. On s’amusait devant les péripéties d’Hiro Nakamura qui apprenait à exploiter son talent de contrôle du temps. On était peinés pour Peter Petrelli qui se rêvait en héros sauveur du monde. On adorait détester le méchant trop cool qu’était Sylar…Bref un condensé de tout les thèmes super héroïques compilés dans une série bien réalisée au scénario malin. Je me souviens encore de ce personnage d’artiste torturé qui peint des visions du futur. Ses tableaux étaient cools et renvoyaient directement à la culture comcis. Le succès critique et populaire fut au rendez vous et c’est tout naturellement que la série fut renouvelée pour une seconde saison. Malheureusement cela tomba en pleine gréve des scénaristes à Hollywood et la série en pâtit légèrement. Elle fut raccourcie d’une dizaine d’épisodes et l’intrigue principale fut alors rushée comme c’est pas permis pour qu’elle puisse aboutir à sa conclusion en fin de saison. Ajoutez à cela, des nouveaux personnages inutiles, la fille qui peut donner la mort accompagnée de son frère, dont les aventures s’avéreront très longues pour ne finalement avoir que peu d’impact sur l’intrigue centrale de la saison. Un beau gâchis tout ça. Et puis Nikki, la fille aux personnalités multiples, affublée de son insupportable gamin, était devenue inintéressante en mode girouette tout le long de la saison.  A croire que les scénaristes n’avaient d’idées pour son personnage que pour la première saison…La suite de la série fut bien pire avec des révélations dignes d’un soap brésilien. Entre Sylar qui se révèle être le frère de Peter, machin qui est son père, oh puis non, puis si, puis tiens ce serait pas ma sœur par hasard celle là tant qu’à faire???
heroes_cast
Du grand n’importe quoi que Les Feux de l’Amour n’auraient pas reniés. Puis le charismatique Sylar qui s’essaye à être gentil parce que s’il était méchant c’est parce qu’il a grandi sans son papounet et ouin et ouin…
La série ne se releva jamais de ses déviations ô combien nanardesques et finit par disparaître dans l’indifférence générale. Triste.
PRISON BREAK
La première saison bien que bourrée d’invraisemblances (n’importe qui issu du milieu du tatouage pourra vous dire que ce que Scofield a tatoué sur son corps en un temps record est impossible à réaliser) était incroyablement prenante et le scénario était tendu comme un string. A chaque épisode on se demandait comment Michael Scofield allait gérer la dernière galère tout en continuant de préserver son projet d’évasion. Puis la galerie de personnages, tous plus charismatiques et intéressants les uns que les autres, participait à maintenir une ambiance tendue. On se souvient tous d’Abruzzi, le mafieux italien, ou de T-Bag, le sociopathe. Une première saison menée tambour battant jusqu’à la tant attendue évasion.
La seconde saison suivait dans la foulée de la précédente et annonçait une chasse à l’homme prenante à travers toute l’Amérique. Ce fut le cas. La première partie de la saison était réussie, pleine de rebondissements, et ce côté « fugitifs en cavale » apportait quelque chose d’intéressant. Tout allait bien jusqu’à ce qu’une troisième saison soit annoncée…
Le dieu pognon avait parlé et on voulait donc prolonger les aventures des frères Scofield jusqu’à plus soif. Là où il aurait été judicieux d’arrêter la série au bout de deux saisons; une en prison et l’autre en cavale, afin de laisser le souvenir d’une série aboutie; il a fallu qu’on cherche à étirer le concept au maximum –‘
images
Donc, la série s’appelant Prison Break, il fallait bien que tout le bouzin se retrouve à nouveau en prison! La dernière part05ie de la saison 2 fut alors un véritable imbroglio scénaristique afin que tout les hommes en cavale se retrouvent au même endroit et aboutissent tous à nouveau en prison. Un scénario complètement what the fuck nous mène donc dans un final au Panama pour une conclusion pathétique à une saison pourtant bien démarrée. Puis après c’est la catastrophe. La surenchère. les incohérences scénaristiques à foison. Des fois c’est l’un en prison, après c’est le frère, puis au final c’est carrément la petite amie de Michael Scofield qui se retrouve en prison et qu’il faut libérer…My god, que ce fut laborieux de suivre cette connerie jusqu’à la fin! Je dois être maso!
La palme revenant au coup du:
-ah ben en fait ma chérie n’était pas morte!!
-non mais attends mon p’tit gars. Tu n’avais pas reçu plus tôt dans la série une boîte contenant sa tête? En général, après ça, on est difficilement en bonne santé tu sais.
-oui mais sous le coup de l’émotion, j’ai pas bien regardé et c’était pas sa tête qui était dedans.
-donc t’es en train de me dire que soi tu es très con, soi ce sont les scénaristes qui prennent les spectateurs pour des cons! Ce qui est bien plus grave!
-ben moi, tu sais, je dis rien hein. J’ai pas été engagé pour mon intelligence ni mon jeu d’acteur. Juste parce que j’ai de trop beaux yeux, c’est tout.
Nulle, mais nulle cette série! Comment peut-on sombrer dans un tel océan de grand n’importe quoi après une première saison si prenante et maîtrisée??? Ahlala, les chaînes de télé avec leur envie d’étirer au maximum un succès. Elles auront transformé un postulat de base intéressant en une bouse qu’on se remémore le sourire au coin des lèvres.

J’imagine que vous avez d’autres exemples en tête. Moi ce sont les premiers qui me sont venus. Ils ont frappé mon cœur de sériephile de plein fouet tant ils représentent une tâche sombre de mon passé.
signature
P.S : Si vous voulez vous les autres trilogies, c’est par là 
Publicités

20 réflexions au sujet de « La Trilogie Du Samedi : Épisode 14 »

  1. J’ai pas vu « Heroes » et « Prison Break », mais pour avoir suivi « Desperate Housewives » en entier, je ne suis pas vraiment d’accord. Certes, il y a eu un « ventre mou » au milieu mais les dernières saisons étaient vraiment cool ! Au total c’est la série qui m’a fait le plus rire et le plus pleurer je crois. Les personnages étaient un peu appuyés mais super attachants, et c’est si je ne me trompe une des premières séries à avoir osé l’ellipse temporelle de plusieurs années entre deux saisons !

    J'aime

    1. Attention, je ne dis pas que la série vire au nullissime. Juste que la première saison est la seule à être quasiment exempte de défauts. Le reste n’étant pas mauvais et très certainement au dessus du niveau des séries du même genre dont on a été abreuvés à l’époque.
      Pour ce qui est du procédé de l’ellipse temporelle, c’est quelque chose de très courant dans les films, séries et surtout dans la littérature (d’ailleurs il y a aussi une ellipse temporelle dans Heroes) qui permet de maintenir la curiosité du public. c’est un procédé classique qui tient en haleine le spectateur qui découvre petit à petit les changements ayant eu lieu durant ce saut dans le temps. J’ai trouvé l’idée sympa pour Desperate Housewives mais malheureusement mal exploitée.
      Et, oui, la dernière saison surtout à voulu revenir sur les fondations de la série, mais c’était trop tard. Le mal a été fait sur plusieurs saisons qui se sont avérés anecdotiques et, à mon sens, plus des pastiches de la sève originelle de la série.
      Voilà. J’espère ne pas t’avoir vexée car tu as l’air très fan de cette série.

      Aimé par 1 personne

      1. Haha non tu ne me vexes pas, chacun ses goûts ! Et puis j’en regarde plein d’autres aussi, y compris des trucs que beaucoup de gens jugeraient nuls comme des séries françaises par exemple. ^^

        J'aime

  2. Pour avoir suivi « Desperate housewives  » en entier, pas d’accord non plus. Il y a en effet un + ou – grand passage à vide mais la série a su se reprendre et se termine en beauté.
    Pour « Heroes », excellente 1ère saison, ensuite il s’agit plus d’intrigues imbriquées les unes dans les autres mais c’est du très bon quand même ( « Heroes » fait partie de mes références à l’instar de…. »Alphas ».
    Par contre, je ne dirais rien sur « Prison break « : je n’ai jamais réussi à accrocher.
    Bon, de là à dire que c’est nul, c’est un terme que je ne me permettrais pas d’employer…….(j’ai bcp de mal avec ce genre de jugement arbitraire ^^)

    J'aime

    1. Moi je n’ai aucun problème à dire que je trouve quelque chose nul hé hé. C’est mon côté clivant, provoc’ et me fiche de tout lol qui me permets de m’exprimer sans avoir peur de froisser les gens 🙂 je sais , je suis insupportable. Bah, après je ne dis pas que ces séries sont nazes tout du long. Heroes est agréable toujours après sa saison 1 mais la suite reste très perfectible par rapport à la dite première saison.
      Alex.

      J'aime

      1. Disons que mon côté provoc’ se calme avec le temps^^
        Quoique, parfois….
        Dire ce que je pense, c’est clair. Par contre, dire « c’est nul », j’en vois moins l’intérêt. Mais j’ai une ado à la maison pour le dire, maintenant.
        Bref, revenons à nos séries. Oui, c’est vrai que la saison 1 d' »Heroes » est de loin la meilleure.

        J'aime

  3. Je suis à peu près d’accord avec toi sur Desperate Housewives. La 1ere saison était top, puis il y a un coup de mou et après c’est un peu revenu bien… Et finalement après c’est vraiment parti en brioche !

    J'aime

  4. Angel aurait pu avoir sa place ici (quoique la seconde saison n’était pas si mal). En fait, j’ai abandonné définitivement après la saison 3, ne suivant plus que de loin les différents changements (Cordy devenant la grande méchante… bizarre).
    Je pense qu’Angel a eu aussi le défaut d’être programmé par TF1 (c’est à dire, n’importe comment…).
    Dans la série des séries (humm, redondant tout ça XD) étalées trop longuement : Smallville. Quelqu’un sait comment cela a fini ?

    J'aime

  5. Oh mon Dieu. Desperate Housewives n’aurait dû durer qu’une saison ? Oh mon Dieu mais non. C’est une de mes séries préférées. 😥 Enfin tous les goûts sont dans la nature, même si j’accorde un point à l’article : Suzan était légèrement boulet, d’ailleurs je crois que c’est une des Desperate que je supportais le moins. :’) Y’a énormément de trucs tirés par les cheveux (notamment le nombre de morts sur un seul quartier… :p) mais j’ai ADORE ! 😀

    J'aime

    1. Bah écoute moi ma série favorite c’est Lost et tout le monde se fiche de moi quand je le dis alors je suis coutumier aussi du fait qu’on dézingue ce que j’adore. ne te formalise pas avec cet article, tous les goûts sont possibles et chaque individu ne s’attarde pas sur les mêmes choses qu’un autre.

      J'aime

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s