La Trilogie du Samedi

Trilogie Du Samedi – Épisode 25

La trilogie Scarlett Johansson.

25-trilogie

Oh oui Scarlett!!!! Comme beaucoup d’hommes, je fais partie de ces individus qui se pâment devant les courbes de la belle demoiselle. En plus d’être assurément magnifique, elle s’inscrit de plus en plus comme la reine des geeks. Entre ses rôles de Black Widow dans les Avengers et ceux dans Ghost in the Shell ou Lucy; l’actrice est en passe de devenir une égérie geek.

Mais il ne faut pas limiter la personne à juste ce genre de rôles. Celle qui fut découverte et révélée dans le film « l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » alors qu’elle n’avait que 14 ans s’avère être une excellente actrice aussi. Qui a tourné dans des films d’auteur. Ce n’est pas pour rien qu’elle fut l’égérie de Woody Allen durant un moment.

Bref, rapide retour sur 3 films qui démontrent qu’elle sait extrêmement bien jouer.

LOST IN TRANSLATION (2003)

Le film qui l’a révélée au monde entier. Alors qu’elle n’a que 19 ans, son talent d’actrice éclate déjà aux yeux de tous. Dans cette historie aux relents oniriques, elle incarne une jeune épouse délaissée par son mari. Livrée à elle-même en plein Tokyo, elle va trouver en la personne de Bill Murray un compagnon d’infortune. Perdus, semblant à côté de la plaque dans ce pays dont la culture les désarçonne; ils vont développer une forte amitié voire même une innocente romance.

lost_in_trans_1-512

Dans ce film Scarlett crève l’écran. Incroyablement sensuelle et douce, elle étonne par sa maturité malgré son jeune âge. Tout en grâce et en subtilité, elle arrive à tenir la comparaison aux côtés du monument Bill Murray. Parfaite pour y laisser transparaître ses fêlures et ses émotions tout en retenue et discrétion, l’actrice trouve dans ce film les moyens de pleinement dévoiler son talent.

Ce sera le début d’une grande carrière.

UNDER THE SKIN (2013)

Dix ans plus tard après être entrée en grandes pompes dans la fanfare cinématographique Marvel, après avoir été la muse de Woody Allen et après être devenue une icône faisant baver des milliers d’hommes (et de femmes) à travers le monde; elle accepte le premier rôle de ce film d’auteur britannique.

Ici, elle se dévoile comme jamais. Déjà, elle y tourne souvent entièrement nue (non, non, ce n’est pas pour ça que j’adore ce film lol) mais en plus elle livre une prestation incroyable.

Dans ce long métrage où il y a très peu de dialogues, elle n’y parle quasiment pas, elle campe le personnage de Laura, une extraterrestre se servant de ses charmes pour séduire des hommes et les tuer.

arton525

Le film est très étrange et hypnotique et Scarlett y est fascinante. Incarnant un personnage dénué d’émotions même devant les pires des drames humains, elle est sidérante!

Au fil du film, on voit son visage trahir de plus en plus des émotions, des sentiments. Son jeu est très subtil et parfait pour le personnage qu’elle interprète. On ne peut nier devant qu’elle peut être une très grande actrice. De plus, elle se enne à fond. Et c’est courageux de sa part. Car lors des scènes de nu, il n’y a aucuns artifice et l’on peut voir ses imperfections (et oui, navré de vous décevoir mais la miss Johansson est comme tout le monde. Elle a des défauts physiques). Juste bravo à elle pour ce rôle et juste waouw!

HER (2013)

Décidément, 2013 fut une année très expérimentale pour la demoiselle. Encore plus expérimental pour elle qu’Under the Skin car dedans elle n’apparait même pas à l’écran. Et pourtant elle y tient un rôle primordial!

Elle y est un OS, un système d’exploitation appartenant au héros joué par Joaquin Phoenix. On entend que sa voix tout au long du film!  Et il va naitre entre le héros et sa « voix » une étrange relation amoureuse tantôt touchante tantôt malsaine.

Juste avec sa voix elle transmet tellement tout le long de l’oeuvre. C’est fou!

629608-her05

Elle en devient presque palpable tant elle sait jouer de ses émotions vocalement.  Elle en devient crédible pour le spectateur qui va jusqu’à en oublier qu’elle n’est qu’un simple système pour smartphone.

Et pour vous dire combien le travail de la voix était important pour ce film; à l’origine c’était une autre actrice qui faisait tous les dialogues de Samantha l’OS. Puis, insatisfait, le réalisateur Spike Jonze a fait tester Scarlett. Et bim! Conquis par son interprétation, ce fut elle qui obtint le rôle.

Et quel bon choix! Elle apporte une sensibilité inattendue. Ce film étant de toute manière une perle.


Et voilà, j’espère vous avoir convaincu que derrière l’image d’actrice calibrée blockbusters, Scarlett est aussi capable de jouer dans des rôles demandant plus d’audace et de qualités d’interprétations. Encore toute jeune, elle est capable de nous étonner à nouveau pour les années à venir. Et c’est avec curiosité que je vais suivre ces futurs choix.

A bientôt 🙂

signature

Publicités

13 réflexions au sujet de « Trilogie Du Samedi – Épisode 25 »

    1. La jeune fille à la perle est plus confidentiel…c’est avec l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux qui a eu plus de succès qu’elle s’est faite remarquer. Et avec lost in translation qu’elle a confirmé. Dans match point, oui, elle est sublime. Tout comme dans Vicky Christina barcelona. Woody Allen sait magnifier les actrices dans ces films.

      Aimé par 1 personne

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s