La Trilogie du Samedi

Trilogie du Samedi : Épisode 26

26-trilogieLA TRILOGIE JUSTIN TIMBERLAKE

Et oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, aujourd’hui je vais vous parler de Justin Timberlake. Alors, certes, je ne l’apprécie pas des masses en tant que chanteur mais en tant qu’acteur je l’apprécie déjà grandement plus. On va donc faire un petit tour d’horizon de sa « petite » carrière d’acteur en trois films. Trois rôles assez importants pour bien voir ce que vaut le garçon.

SOUTHLAND TALES (2006)

18830631-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Je vous ai déjà parlé de ce film que j’adore beaucoup beaucoup dans ma trilogie dédiée au réalisateur richard Kelly.
Dans ce filmJustin possède un rôle plutôt mineur (mais pas anecdotique non plus) , mais un rôle suffisant pour que je le retienne.
Il y joue le rôle du vétéran de guerre Pilot Abilene, complètement ravagé et anéanti par les batailles. Le type est allumé et s’abandonne aux drogues avec grand plaisir.
Il est surtout aussi le conteur du film. Celui qui pendant plus de deux heures va nous accompagner dans l’intrigue emberlificotée de ce long métrage.
Mais il m’a convaincu surtout pour une scène folle. Une scène qui m’a imprimé la rétine pour toujours. Une scène qui doit beaucoup et surtout à Richard Kelly certes mais qui n’aurait pas le même effet sans l’implication sans concessions de Timberlake. Celle où complètement camé il s’écroule et s’imagine chanter le morceau « All these things that i’ve done » des Killers. Scène surréaliste qui se conclut par un visage tellement triste et évocateur de l’acteur. Un trip jouissif qui finit en moment de tristesse qui m’a scotché et m’a permis de laisse sa chance à Justin en tant qu’acteur.

THE SOCIAL NETWORK (2010)

large-hxaoowso1fxwg9t2rapx2ge1ce1xw_ogzoamaxcxth0

Ici il a un rôle plus conséquent. Presque de tête d’affiche. Dans ce film mené tambour battant sur la création de Facebook (oui, oui, ce film est très bon pour un sujet aussi futile); Timberlake y joue le rôle de Sean Parker, le créateur de Napster devenu milliardaire depuis sa participation à la création de Facebook.
On peut juste dire qu’il est parfait dans le rôle. Frimeur, arrogant, méprisant et incroyablement insupportable; il excelle pour jouer le personnage déplaisant du film.
Complètement à l’aise dans ce rôle, il crève l’écran en imposant son charisme naturel qui va tant influencer Zuckerberg dans le film. Il joue bien un personnage assez pénible mais il arrive tout de même à faire ressentir qu’il est une personne très intelligente aussi. Et c’est essentiel pour la compréhension de son personnage. Il réussit haut la main à faire transparaitre tout ça.
Je pense que c’est son meilleur rôle jusqu’à maintenant.

TIME OUT (2011)

19816803

Premier film dans lequel il tient le rôle principal (et le seul je pense à moins que j’ai raté quelque chose vu que je ne suis pas trop son actualité, pas du tout en fait lol); il y est Will Salas et se doit de porter à lui seul ce long métrage de science-fiction bancal. Bancal, car malgré un pitch intéressant et qui promet un développement intéressant, le film ne cherche pas à faire réfléchir sur le sujet et s’en sert uniquement pour justifier qu’il est un thriller d’action de plus.
Il le porte à lui seul car l’autre tête d’affiche et Amanda Seyfried et disons que…bon voilà…il est le seul acteur à devoir mener ce film. C’est tout.
Dans cette histoire se déroulant dans un futur proche où l’argent n’existe plus; remplacé par le temps.
Oui, le temps. Le temps est contrôlé par les humains et à cette époque on ne dépasse pas l’âge de 25 ans. On reste éternellement jeune tant que l’on a les moyens de « s’acheter » du temps une fois dépassé les 25 ans. Chaque humain possède un compteur au bras tel une montre où l’on voit le temps qu’il leur reste s’écouler. Arrivé à zéro, c’est la mort.
Donc bref, Timberlake y est le héros et va se charger de renverser le système mis en place dans ce futur bien glauque.
Il prouve juste qu’il peut être tête d’affiche. Crédible en « action hero » et aussi dans les moments dits de tristesse ou de romance; il passe ici un cap qui le catapulte acteur confirmé et comme dit précédemment, acteur sur lequel on peut lancer un film.
Il montre même qu’il joue mieux que beaucoup d’acteurs confirmés. Dommage que depuis on ait pas pensé à lui pour des rôles du même registre. Ou autre. Il est convaincant, a une gueule, du charisme; je ne cracherai pas dessus en le sachant à l’écran alors que je n’aime pas du tout ce qu’il fait à côté.


Voilà, voilà. J’ai traité d’une personne qui peut surprendre pour les personnes me connaissant. Mais cela montre qu’il faut savoir faire fi des à priori car on peut être agréablement surpris par une personne qui ne nous emballe guère de prime abord. J’ai découvert un acteur de talent derrière ce minet aux chansons commerciales impersonnelles.
Bon, après, il y a des fois où j’ai vraiment du mal à accepter certains personnages publics comme acteurs. Genre Rihanna quoi. Faut pas déconner merde!
A bientôt 😉

signature

PS : Retrouvez toutes les autres trilogies par ici. 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Trilogie du Samedi : Épisode 26 »

  1. Time Out est un film que j’apprécie beaucoup. Après je ne comprends pas trop ton avis sur Amanda Seyfried, j’ai toujours aimé cette actrice et je pense que les gens ne se penchent pas du tout sur les rôles qu’elle a pu faire.

    J'aime

    1. Je l’ai trouvée mauvaise dans tout ce que j’ai vu d’elle. Bon y’a pas grand chose je l’avoue; je ne l’ai vu que dans jennifer’s body, ted 2 et albert à l’ouest hormis time out.
      Mais j’ai vraiment du mal avec elle.

      Aimé par 1 personne

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s