Challenge de la coupe des 4 maisons (2017-2018)·Chroniques littéraires·Contemporain

Avant tout se poser les bonnes questions, de Ginerva Lamberti

RésuméGaia est Gaia. Gaia habite une sublime vallée italienne où les vieilles femmes persécutent les limaces. Puis Gaia rejoint Venise où les petits chefs des centres d’appels persécutent les étudiantes en langues rares dans son genre. Gaia a un père facétieux quoique fragile. Gaia a une mère patiente mais pas que. Gaia aime les chats et vit en colocation. Gaia n’est peut-être pas hypocondriaque mais est certaine plusieurs fois par semaine d’être victime d’un infarctus, notamment. En somme, Gaia c’est toi ou si ce n’est toi c’est donc ton frère, ta sœur, ta fille ou ta voisine, cette personne humaine magnifique, drôle et d’une énergie rare, cette délicieuse joie.

mon avis

Avant tout se poser les bonnes questions.jpgDéjà je remercie l’opération masse critique de babelio qui m’a permis de pouvoir lire ce livre. Mais j’avoue que je suis assez perdue. J’ai trouvé ce livre complètement bordélique. C’est un livre écrit par Gaïa, une italienne étudiante, qui bosse dans un call center, qui passe du temps sur les réseaux sociaux, qui est souvent sujette aux crises d’angoisse, qui a une copine cosmonaute et qui habite dans une vallée. Gaïa tente d’entrer dans le monde réel, celui du travail, après ses longues études mais elle retarde un peu le moment. C’est un portrait plein d’autodérision et d’humour noir mais un peu trop exagéré à mon goût. J’ai apprécié les moments où Gaïa cherche un job, surtout celui où elle bosse dans un restau et nous décrit très bien le comportement typique du Client avec un grand C, car je m’y suis reconnue ayant moi-même longtemps bossé dans la restauration. A part ça, j’ai trouvé le tout un peu plat. L’histoire concernant sa famille n’est pas très intéressante, le style est un peu mou et très désordonné, pas mal de répétitions et de clichés. Je n’ai pas réussi à m’y intéresser, j’ai mis du temps à le lire car je n’étais pas du tout dedans. Par contre j’ai trouvé ça sympa qu’elle n’utilise pas de prénom pour les autres perso de l’histoire ;  nous avons seulement le droit à : ma génitrice, la psychologue, grand-mère d’en haut, etc.

En bref je n’ai malheureusement pas accroché avec le style de l’auteur, ni avec l’histoire en elle-même que j’ai trouvé fade et bordélique. Seul les passages sur ses recherches d’emploi sont intéressants. C’est bien dommage. Je lui mets quand même la moyenne car je pense qu’il pourra trouver un lectorat qui accrochera plus à son humour et son style et puis c’est son premier roman !

Ma Note10/20


Également lu dans le cadre du challenge de la coupe des 4 maisons. Item : Le Survivant : un livre dont les chapitres ont des titres + 10 points


 

Publicités

9 réflexions au sujet de « Avant tout se poser les bonnes questions, de Ginerva Lamberti »

  1. Nous voilà fixés ! Le résumé me donnait super envie, d’autant que je suis passionnée d’Italie et qu’un roman qui se déroule là-bas m’aurait de sûr attirée. Si le style est mou, et le récit assez peu passionnant, mieux vaut que je passe mon chemin. 🙂

    Aimé par 1 personne

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s