Musique·Youtube

Orelsan !

Oui Oui vous avez bien lu, je vais vous parler d’Orelsan ! Moi qui n’écoute absolument pas de rap, je suis sous le charme d’Orelsan. Je trouve que c’est un artiste accompli, intelligent, talentueux, poétique, etc etc. (Je pourrais trouver pleins d’autres adjectifs). Il est maladroit, parfois , souvent et c’est ça que j’aime chez lui aussi. Il est bancal comme tout le monde. Je profite de la sortie de son nouvel album  » La fête est finie » pour faire son éloge. Bon déjà parlons de cet album, un OVNI , une merveille ! Premier album solo depuis 6 ans et quel album ! On avait déjà entendu un premier titre  » Basique » qui nous annonçait la couleur.

Puis ensuite, vient l’écoute entière de l’album et là c’est le coup de foudre. Il a enfin écrit une vrai chanson d’amour , il chante avec Stromae, et il donne pleins de conseils au jeune qu’il était. Il garde son côté  » dépressif » ,  » le monde est pourri et tu pourras rien y changer » et c’est ça que j’aime chez lui bordel ! Ses textes sont poignants, incisifs et direct. Et ça fait du bien !

Ça fait mal à la fierté, j’ai du mal à l’admettre  – Mais j’ai jamais été aussi perdu  – Le monde est un PMU – Où n’importe qui donne son mauvais point d’vue  – Où la télé passe des infos déjà vues  – Pendant qu’la radio joue des sons qu’on n’écoute même plus – J’essaye de trier, entre les snobs pointus – Et les mongoles incultes, je sais plus où cliquer – J’essaye de feater, rester d’actualité  – Sans devenir ma propre télé-réalité  – J’veux pas rester figé, piégé _ San

Avec «  Notes pour trop tard » , cet album se termine magistralement, chanson de 7min30 ponctué par les choeurs des soeurs Ibeyi où Orelsan donne des conseils à la nouvelle génération. Magnifique, poignant et drôle à la fois, il termine son album en beauté.

Ok, j’avais ton âge y’a à peu près ton âge  – Le passage à l’âge adulte est glissant dans les virages  – Devenir un homme : y’a pas d’stage, pas d’rattrapage – Maintenant, t’es dans l’grand bain, devine comment on nage – T’auras toujours une espèce de rage, envie d’prendre le large – D’éclater les types qui jouent d’la guitare sur la plage – Comme à chaque fois qu’tu déménages, c’est un monde qui s’écroule – Écoute, l’histoire s’écrit en tournant les pages – Écoute – J’ai pris quelques notes….


En plus de ses textes vraiment top, il a aussi réalisé un film  » Comment, c’est loin » que je n’ai pas encore eu le temps de regarder mais il m’attend sagement à la maison.


Également  gros coup de coeur pour sa chaîne youtube avec Gringe  » Bloqués » , je suis ultra fan de leurs vidéos !

Et vous, vous le trouvez comment Orelsan ? 

J’veux plus faire marche arrière 

J’arrive à peine à la fin du début d’ma carrière 

J’ai fait des erreurs, j’ai fait des choses louches 

J’ai fait des rappeurs, j’ai fait des fausses-couches 

Quand j’disais : « C’est nous, l’futur », j’parlais d’maintenant 

J’parlais d’cet instant, le futur, c’est maintenant 

Publicités

20 réflexions au sujet de « Orelsan ! »

    1. Peut être un peu oui, je pense qu’ils ont tout les deux un fond de mélancolie, une forme de lucidité dans leur écriture et ils savent aussi faire des morceaux qui les amusent, plus légers juste pour « le delire ». OrelSan glisse parfois plus vers l’univers commercial de la musique alors que Saez reste incontestablement indépendant à tout les points de vue.

      Aimé par 2 people

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s