L’instinct maternel existe t-il vraiment ?

Déjà avant d’accoucher, je me posais la question , et si je n’avais pas l’instinct maternel ? Mon entourage me l’a promis, » tu verras quand ton bébé sera là tout va venir tout seul, tout le monde à l’instinct maternel » , « dès qu’on va la poser sur toi, tu vas être une maman ».

Mais cela n’a pas du tout été mon cas, quand on a posé ma fille sur moi, je n’ai ressenti que de la peur, j’avais tellement attendu ce moment, tellement idéalisé ces premiers instants, mais cela ne s’est pas passé comme dans les bouquins, je ne me suis pas sentie mère dès le premier regard entre ma fille et moi, je n’ai pas ressenti cet amour fulgurant dès les premières minutes.

La société voudrait que l’on soit une « mère » dès les premières secondes de vie de notre enfant, que l’ont soit une bonne mère dès le début, que ça soit inné chez nous. D’ailleurs beaucoup de monde pense que c’est inné et cela nous met une grosse pression. A la maternité déjà, on vous met l’enfant dans les bras et on s’en va, parce que pour eux c’est une évidence, vous êtes maman.

Pour ma part, j’ai dû construire tout ça moi-même, apprendre à connaître ma fille, son caractère, apprendre à la comprendre et vice-versa, je suis toujours en train de le faire d’ailleurs. Jour après jour je découvre quelque chose de nouveau chez elle et je l’aime un peu plus chaque jour. Mais je suis complètement perdue et démunie face à elle, à ses cris ou à ses larmes. Je ne me suis pas forcément sentie mère tout de suite, ce n’était pas du tout inné chez moi, l’instinct ne guide aucun de mes gestes. Je pense comme dit ci-dessous que certaines femmes deviennent mère plus facilement que d’autres mais que ce n’est pas inné chez chacune de nous.

» C’est une utopie l’instinct maternel. Une sorte de spontanéité comme si on pouvait être mère sans avoir à penser sa relation. Ce n’est pas inné d’être mère. Alors il y a certaines femmes qui sont plus facilement mère que d’autres, ça oui. Mais ce n’est pas pour autant que l’instinct est là. Comment se construit une maman ? Elle se construit dans sa relation avec son bébé, elle apprend à le connaître et le bébé apprend à la connaître et elle est en quelque sorte son traducteur, son interprète et elle lui apprend à comprendre ce qu’elle lui montre, c’est comme ça que se construit une maman, l’instinct n’a rien à voir là-dedans. » (Marie-dominique AMY)

24197298_1226121690864528_1528567979_o

« Même si une femme peut éprouver pour son enfant, dès sa naissance -ou bien avant- l’amour le plus vif, la tendresse la plus absolue, voire la passion la plus totale, l’intensité ou la violence de ses sentiments ne sont pas instinctuels, mais nés de sa singularité la plus personnelle.

Le sentiment maternel est donc une élaboration psychique intense, souvent très pulsionnelle, déraisonnable ou merveilleuse, mais c’est toujours le résultat d’une histoire personnelle, celle de la mère et de son rapport à la maternité, autant qu’à son enfant. » (Maryse Vaillant)

Alors pour moi, la réponse est non, l’instinct maternel n’existe pas, par contre il fait bien culpabiliser les mamans comme moi et qu’est ce que j’aimerai que cela cesse , c’est déjà assez difficile comme ça sans que l’on ne soit sans arrêt jugé par notre entourage ou la société parce qu’on est démunie devant notre enfant qui pleure et qui crie, parce qu’on à l’impression d’être une mauvaise mère quand on ne comprend pas ce que veut notre bébé. A force qu’on nous dise toujours » t’inquiètes pas , ça vient tout de suite et tout seul, c’est ton bébé, tu sauras quoi faire ». Et bien non, je ne sais pas toujours quoi faire, je fais connaissance avec mon bébé Dino chaque jour un peu plus, je l’aime chaque jour d’avantage, mais rien ne vient « facilement » chez moi, je me pose mille questions avant chaque geste et rien chez moi n’est guidé par mon instinct, je ne pense pas que cela fasse de moi une mauvaise mère, je suis juste en phase d’apprentissage. Comme lorsque que l’on commence un nouveau boulot , au début tout semble insurmontable et puis au bout de quelques semaines on fait déjà les choses avec plus de facilités.

Alors selon vous, l’instinct maternel existe t-il vraiment ?

Publicités

22 commentaires sur “L’instinct maternel existe t-il vraiment ?

Ajouter un commentaire

  1. Je dirais qu’au-delà de la rencontre avec son bébé et de la naissance de la relation mère-enfant, c’est une relation qui, finalement comme toutes les autres, se construit, se réévalue, évolue, au rythme où l’enfant grandit. Il y a des phases géniales, où c’est presque l’osmose, la complicité est incroyable, et d’autres où c’est franchement plus compliqué. Il y a des fois où on ne reconnaît plus vraiment son enfant et c’est troublant. Et les phases qui me perturbent le plus sont celles où je constate que j’ai raté une phase d’évolution. Ça me donne à chaque fois l’impression d’avoir raté une marche 🙂 Et chaque fois la relation, vivante, mouvante, s’ajuste. Notre enfant, cet être différent de nous et pourtant si semblable, cet être à part entière avec toute sa complexité et nous la nôtre, comment croire que tout puisse être inné et instinctif ?

    Aimé par 2 personnes

  2. Tout à fait d’accord, être une mauvaise mère (ou un mauvais père dans une certaine mesure) est un stigmate humiliant par quoi on terrifie tout le monde… Mais pourquoi au juste les gens font-ils des enfants ? Je ne comprends pas, tout le monde s’en plaint ensuite…

    Aimé par 2 personnes

  3. Ce n’est pas parce qu’on distille correctement des soins qu’on et forcément une bonne mère… c’est autre chose que ça, et cette autre chose ne regarde que Bb et toi…
    Quand tu auras appris à filtrer les commentaires extérieurs, tu te sentiras déjà mille fois mieux…

    Aimé par 2 personnes

  4. Moi je pense qu’il y a un ‘truc ». Pas l’instinct maternel qu’on nous vend dans les films, mais un truc quand même profond.
    Après faut pas se leurrer, y’a tout un apprentissage à faire. Je me souviens avoir regardé mon bébé en me disant « alors c’est toi? Tu ressembles à ça? mais je fais quoi maintenant? » et deux semaines plus tard des pensées du style « on peut faire une pause? J’ai plus envie là ».
    Bon ben voilà, faut tout apprendre. Ca vient petit à petit, tu apprends à te faire confiance, à décoder les choses… et des fois tu te plantes. Des fois, tu regardes ton telelphone pendant la tétée et tu le fait tomber sur ton bébé :p des fois tu comprends tout de suite que sa couche est de travers. Des fois… t’es une super maman, d’autres fois une maman trop naze. T’inquiète. Tout le monde est pareil, et celles qui prétendent le contraire mentent!!

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui je pense aussi qu’il y a une sorte de lien invisible qui nous uni a nos bébés. Mais oui, on a tout à apprendre. Et pareil je me dit que ces filles qui me disent qu’elles ont aucun soucis d’angoisse et de stress face aux bébés sont de bonnes menteuses rien de plus et si elles ont tjr l’air en forme c’est grâce au maquillage permanent ahah

      Aimé par 2 personnes

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :