Coco !

Nouveau film des studios Pixar après un Voyage D’Arlo plutôt moyen ainsi qu’un Cars 3 que je n’ai pas vu et que je ne peux point juger et, ne nous leurrons pas, une baisse de régime qualitative globale dans leurs derniers long métrages; le studio se devait de rehausser le niveau avec ce Coco attendu au tournant.

Qu’en est-il donc alors du niveau de ce film fortement influencé par les traditions mexicaines?

Miguel, un jeune Mexicain de 12 ans vivant avec sa famille dans une zone rurale du Mexique, résout un mystère générationnel lié à sa famille en déclenchant une série d’événements qui donnera lieu à une réunion de famille, entre défunts et vivants. L’action se déroule lors du traditionnel Jour des morts.

Une fable initiatique non moins dénuée d’humour.

Le film est d’ores et déjà superbe. La technologie s’améliorant d’année en année, le rendu visuel y est sublime. Là dessus il n’y a plus grand chose à dire. C’est du travail d’orfèvre qui est accompli ici.

Et pour ce qui est du reste, c’est du même acabit. Coco est une œuvre émouvante, tendre et qui met la famille à l’honneur. Après avoir vu cette histoire terriblement touchante, vous rechignerez moins à voir votre famille ainsi qu’à visiter vos morts. Imprégné de tout ce que la culture mexicaine a de plus beau à nous offrir, Coco est un voyage initiatique pour les grands et les petits.

La mort n’aura jamais paru aussi sympathique.

Avec le pari audacieux de faire un film pour enfants sur la mort, Pixar réussit haut la main à nous entraîner dans cette histoire au rythme soutenu tantôt surprenante et tantôt drôle à souhait. Malgré quelques rebondissements du scénario que l’on voit arriver de loin, l’ensemble est tellement mélodramatique ainsi que regorgeant de générosité qu’on lui pardonnera ces errements scénaristiques convenus.

Plus Disney que Pixar dans l’âme ainsi que dans sa construction, ce Coco redonne à Pixar une énergie ainsi qu’un savoir-faire que l’on avait plus ressenti depuis Là-Haut ou le plus récent Vice-Versa.

Emprunt de poésie et de musique, ce film qui va vite (trop?) vous arrachera des larmes dans sa dernière partie si émouvante. Un tire-larmes plus que réussi.

Malgré ce que l’on pourrait penser, Coco est en fait cette vieille dame et non le garçon héros du film.

Peut-être pas un nouveau chef d’œuvre pour Pixar à cause de quelques facilités notables ainsi qu’une « recette » que l’on commence à déjà trop bien connaître mais un divertissement de qualité qui saura ravir tout le monde. Bravo, pour cet épatant regain de vitalité autour du sujet de la mort.

Signature

Publicités

7 commentaires sur “Coco !

Ajouter un commentaire

  1. Il faut absolument que je découvre « Coco ». J’en entends que du bien. Quand je suis allée au Mexique, j’étais impressionnée par la relation que les Mexicains ont avec la mort. Si seulement on pouvait avoir la même en France. Cela me donne encore plus envie de regarder ce dessin animé !

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :