Les Jours Fragiles de P. Besson

En mai 1891, Arthur Rimbaud, surdoué scandaleux, revient en France après plus de dix ans d’exil en Afrique. Il ne lui reste que six mois à vivre. Contre toute attente, il choisit de les passer aux côtés d’Isabelle, sa sœur cadette, âgée de trente ans. Celle-ci va veiller sur lui, balançant entre l’effroi intime et la folle espérance.

Arthur Rimbaud a 36 ans, il revient d’Afrique malade et doit se faire opérer d’urgence à l’hôpital de Marseille et il se retrouve amputé d’une jambe. Sa sœur cadette, Isabelle, va veiller sur lui alors qu’il n’est qu’un étranger pour elle.

C’est elle qui raconte, un peu comme un journal intime, avec les mois qui défilent et l’état de son frère qui empire ; elle se rappelle, elle passe en revue ses souvenirs. Mais elle décrit aussi le triste état du poète et ses accès de colères ou de confessions dus à la douleur.

« La souffrance, celle du corps, je pourrais finir par m’y habituer, par en faire une compagne. Je la dompterai ou elle m’emportera. Mais la souffrance du cœur, on ne s’y accoutume jamais. Elle est insidieuse. Et bien plus dévastatrice. »

C’est un roman très touchant : même si l’histoire est romancée, le fond est réel. Cela s’est vraiment passé, certaines phrases (en italique dans le texte) ont réellement été prononcées.

Le texte est poignant ; par la plume de Philippe Besson on découvre les derniers jours d’un homme torturé.

3

C’est un bel hommage à Rimbaud, mieux qu’une biographie (je ne suis pas fan de ces dernières) : le journal intime de sa sœur ; fragile témoin du déclin de son grand frère. La face sombre du poète nous est montrée ici et l’écriture de Philippe Besson arrive à me toucher à chaque fois.

« Instantanément, je songe à l’enfance, qui ne fut pas si malheureuse, à ceux que nous fûmes, à ceux que nous sommes désormais. Je me demande ce que nous avons fait de mal pour que tant d’épreuves nous soient envoyées. »

 

 


Livre du même auteur :  » Vivre Vite »

Publicités

12 commentaires sur “Les Jours Fragiles de P. Besson

Ajouter un commentaire

      1. J’avais eu un gros coup de coeur pour son livre sur James Dean. Là il aborde un autre personnage que j’aime bien, du moins dont j’avais envie de lire un peu la vie … même si c’est romancé ça me tente carrément !

        Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :