1 an pour relire Harry Potter #7

Et voilà, c’est fini ! On a lu Harry Potter toute l’année, et nous sommes arrivés au dernier tome 😥 Je n’étais pas pressée de le commencer parce que je ne voulais pas que ça se termine.  Mais maintenant c’est fait. J’ai pleuré 12 fois à peu près. Suis trop triste.

Comme d’hab, je vous préviens, je spoile !

20181205_230800.jpg

Mes chroniques des autres tomes :1 / 2 / 3/ 4 / 5/ 6

Je replante le décor. Dans le 6 on quittait un Harry dévasté par la mort de Dumbledore de la main de Rogue mais déterminé à terminer le travail qu’il lui a demandé ; retrouver les Horcruxes (des parties d’âmes de voldemort) et les détruire afin de pouvoir le vaincre.

Dans le tome 7 Harry ne retourne pas à Poudlard, ni Hermione et Ron qui décident de l’accompagner. S’en suivent beaucoup d’aventures, de retournements de situations et de révélations. Le monde des sorciers est en plein chaos. Dumbledore est mort. Voldemort et ses partisans sèment la terreur en persécutant les sorciers qui n’ont pas le « sang pur ». Et dans tout ça Harry a l’air totalement perdu. Il ne sait pas où chercher les Horcruxes, il en veut a Dumbledore de ne pas lui avoir donné plus d’indications. Il doute même sur son vieil héros mais je trouve que les failles de Dumbledore le rendent bien plus humain. L’auteure arrive très bien à nous décrire le piétinement de Harry dans ses recherches. Ils changent tout le temps d’endroit, discutent pendant des heures sur quoi faire et où aller. Ron pète un câble et s’enfuit. On découvre l’univers de JK sous un angle différent aussi, un ministère corrompu, un chemin de traverse à l’abandon et Poudlard persécuté par les Mangemorts avec Neville, toujours présent, toujours fidèle, pour lutter contre ce mal.

On ne s’ennuie jamais, les chapitres défilent très vite, sans qu’on ne s’en rende compte. L’histoire nous happe complètement. C’est un tome plein de révélations, qui revient sur plusieurs points cités dans les tomes précédents. C’est plus mature, plus dur aussi et surtout plus triste. On découvre un peu toute la vie de Dumbledore. On rencontre de nouveaux personnages et d’anciens (comme Rita Skeeter). La fin est incroyable. On pleure beaucoup la mort de personnages adorés (RIP Fred) . Quand j’ai refermé le livre je me suis sentie triste. Comme si j’avais perdu un ami proche. Mais ce qui me rassure, c’est que je vais les relire, encore et encore ! Alors la magie d’Harry Potter ne sera jamais terminée.


DSC05424


Publicités

9 commentaires sur “1 an pour relire Harry Potter #7

Ajouter un commentaire

  1. J’ai déjà connu ce sentiment et il est à la fois beau (l’histoire et les personnages ont plu, on s’y est attaché…) et terrible (on en pleure!) mais tu as raison, cela promet de bons moments de relectures plus tard ❤
    Il faut d’ailleurs que je poursuive la relecture des Harry Potter que j’ai entamé l’an dernier ^^

    Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :