Un couple irréprochable, de Alafair Burke

Dans Un couple irréprochable, Alafair Burke met en scène Angela et Jason, un couple qui a tout pour être heureux avec un fils ado, Spencer. Angela a tout pour être une femme comblée, elle a un beau mari très populaire, un ado adorable et après avoir vécu des drames dans sa jeunesse, elle a réussit à se reconstruire. Mais son monde va basculer, lorsque son mari, Jason, va être accusé d’agression sexuelle par une de ses stagiaires. Son cas va encore s’aggraver quand il va être accusé de viol par Kerry Lynch, une personne qu’il côtoie dans le cadre de son travail.

uncoupleirreprochable

J’aime beaucoup les thrillers psychologiques à la Gone Girl. Mais ils sont à la mode et on en voit de plus en plus. J’ai laissé une chance a cette auteure, après avoir lu la chronique des lectures du dimanche et aussi parce que l’auteure elle-même était procureure spécialisée dans les affaires de violences conjugales. Elle doit donc bien connaître son sujet.

Le pitch a l’air assez simple au départ, mais l’auteure a su tirer le meilleur de son intrigue, en la rendant très complexe. La plume est fluide. La complexité des personnages est très bien trouvée.

Ce qui est top, c’est que ça démarre tout de suite, on entre dans le vif du sujet en 3 lignes. Comme dans tout bon thriller psychologique, les informations sont distillées au fur et à mesure pour que le lecture découvre les indices plus ou moins en même temps que les policiers. D’ailleurs j’ai beaucoup aimé cette policière, Corinne, qui reste assez objective et qui mène très bien l’enquête.

C’est un roman moderne, puisqu’on assiste à un lynchage sur les réseaux sociaux qui n’existaient pas encore il y a encore quelques années.

Même si j’ai beaucoup aimé ma lecture et que j’ai dévoré ce livre en quelque jours. Il m’a manqué quelque chose. Comme si l’auteure ne voulait pas prendre de risques. Ce thriller ressemble à beaucoup d’autres. (SPOIL puisque Jason a été tout de suite accusé, je me suis doutée que ce n’était pas lui le coupable, même si je n’ai pas deviné tout de suite l’identité du tueur). Quelqu’un de moins naïf que moi aurait vite tout découvert.

Mais ça n’enlève rien au suspens et à la fluidité de la plume. C’était hyper prenant et si vous ne lisez pas de thrillers psychologiques tous les jours, je vous le recommande chaudement !

6 commentaires

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s