Nightingale, tome 3 : Les infirmières du Nigthingale, de Donna Douglas (Sortie en 2017)

Après avoir adoré le 2ème tome, j’ai été très rapide pour entamer le 3ème. On retrouve ici nos héroïnes toujours aussi attachantes, Millie, Hélène et Dora.

Alors que dans le second tome on voyait à peine passer Hélène, elle se retrouve à nouveau au centre du roman ici. Cette dernière livre un combat contre sa mère autoritaire afin de pouvoir vivre sa romance avec son petit ami Charlie. Sa mère, pensant qu’il n’est pas assez bien pour elle, et oui, le pauvre Charlie n’est pas du même rang qu’Hélène et sa famille, puisqu’il est issu de la classe ouvrière. Hélène la timide, Hélène la réservée va réussir dans ce tome à nous montrer qu’elle a bien plus de caractère que l’on ne pouvait s’imaginer.

Dora est éprise de Nick depuis des années mais tente de l’oublier puisqu’il vient d’épouser sa meilleure amie (plus de détails dans le roman). Elle se bat également contre son frère qui a eu la brillante idée de rejoindre les chemises noires d’Oswald Mosley.

De son côté, Millie commence à être très inquiète pour son fiancé, journaliste de guerre, qui est parti à Berlin et maintenant doit aller à Madrid pour couvrir la guerre civile.

Malgré tout ce qui plane autour d’elles, la guerre, la montée du fascisme etc, l’auteure n’a pas pris le risque de parler de cette facette de l’histoire un peu plus profondément. Ce qui est bien dommage. Finalement, nous suivons les péripéties des jeunes filles et de leur vie amoureuse et puis c’est tout.

93100525_664661587658545_7645112331717836800_n

Mais je pense que ce n’est pas le but de l’auteure non plus, cette série de livres est une série  » doudou », qui réchauffe le coeur et qui nous donne envie de faire des études d’infirmière dans les années 30 (Non quand même pas). C’est une lecture sympa, sans prétention, faite pour nous détendre. Avec des personnages très attachants.

Le second tome reste mon favori tout de même. Dans celui-ci, je note quelques bémols ; la traduction était encore pire que dans les 2 premiers où j’avais déjà noté pas mal d’erreurs. Le roman n’était pas fait de la même manière, dans le second tome on change de chapitre = on change de personnage. Dans celui-ci tout se mélange et je préfère quand c’est ordonné. Ce qui me déçoit le plus ce sont ces personnages qui disparaissent complètement dans un nouveau tome pour en voir apparaître d’autres comme par magie.

Mais ça reste une très bonne lecture, j’ai dévoré ce roman en quelques jours et je recommande toute la série.

4 commentaires

  1. Même si j’avais adoré les deux premiers tomes, j’avais noté comme toi quelques erreurs de traduction et autres coquilles un peu désagréables à la lecture. J’ai très envie de lire la suite mais c’est un vrai casse-tête pour les trouver ! Je désespère des éditions Charleston qui ont totalement stoppé la réédition en poche de cette saga. Je pense que je vais essayer d’aller fouiller du côté des sites d’occasion…

    Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s