L’éducation non-genrée

Certains de mes proches trouvent que j’abuse. Mais plus le temps passe moins je supporte à quel point on fait une différence entre les filles et les garçons. Et ça, dès la naissance.

Il y a bien sûr le gros problème des couleurs, du bleu pour les garçons , du rose  pour les filles. Tellement ancré dans la société que ça ne viendrait à l’esprit de personne de mettre du rose à son fils. Et bien sûr, l’éducation en elle-même. Un garçon doit être vif et bagarreur, une fille doit être douce et jouer à la poupée. Ces clichés ont un impact sur le comportement futur de l’enfant.  La famille, l’école, les loisirs, les copains, les médias participent à la perpétuation de ces stéréotypes.

95494826_3211506885528496_762166831715713024_n

L’éducation non-genrée consiste donc à donner les mêmes chances de développement aux filles et aux garçons. L’égalité des sexes se pense et se travaille dès la naissance. Il est important de laisser les enfants faire leur propre choix et non pas de les aiguiller vers un choix lié a leur genre.

Pour cela il est important d’éviter les jouets trop clichés comme offrir un aspirateur à une petite fille et un établi de bricolage à un garçon. Des livres licornes pour les filles, Sam le pompier pour les garçons. Leur expliquer qu’une activité sportive accessible à tous, peu importe son genre.

Devenir un parent qui n’impose pas ses propres choix à son enfant «  tu ne peux pas faire du foot, c’est pour les garçons, inscris toi plutôt à la danse » , «  ça c’est pour les garçons , tu ne peux pas le faire »

L’éducation non-genrée ce n’est pas nier le sexe de l’enfant, ce n’est pas utiliser un pronom neutre pour parler à son enfant. C’est simplement ne pas élever sa fille en lui indiquant comment devenir une bonne petite fille docile et ne pas apprendre à son fils à se battre et à tondre le gazon. Et le bleu et le rose ne deviennent que des couleurs anodines, pas des couleurs que l’on associe à un genre. Un garçon a le droit d’avoir des émotions et de les montrer, il a le droit d’être sensible. Une fille a le droit de jouer au foot, d’être vive et active sans qu’on ne lui dise qu’elle est «  un garçon manqué »

95795021_3741391772598505_6645997282472755200_n

Il ne s ‘agit pas d’isoler l’enfant en lui interdisant tout ce qui est genré mais de limiter les dégâts en laissant l’enfant explorer ce qu’il a envie de découvrir et pas seulement les choses qui s’apparentent à son genre. Laisser l’enfant libre des ses choix, ne pas écouter la société qui nous impose d’élever nos filles d’une manière et nos fils d’une autre. Laisser l’enfant devenir ce qu’il veut vraiment être. C’est une chance que nous leur donnons en leur laissant la liberté de trouver leur propre voie.

19 commentaires

  1. Je suis tout à fait d’accord, il n’est pas toujours simple de le reconnaître tant c’est ancré dans nos sociétés mais il faut arrêter tout ce baratin et cette différence fille / garçons… C’est leur donner deux fois plus de chance d’être celui ou celle qu’ils veulent être =)

    Aimé par 1 personne

  2. Totalement d’accord !
    Il y a quelques mois, j’ai acheté un petit pull pour ma cousine de deux ans de couleur bleu marine et sa mère m’a demandé le ticket de caisse pour voir si il n’existait pas en « couleur » pour fille et l’échanger ? Euh comment dire …

    Aimé par 2 personnes

    1. olala ça me choque toujours autant d’entendre ça :/ moi je cherchais des pull pour ma fille, au rayon garçon et la vendeuse à voulu me rediriger rayon fille. j’ai dit « non non je regarde si quelque chose me plait ici »

      J'aime

  3. Je pense que tu n’as pas tort de laisser les envies de ta fille s’exprimer. Il faut simplement éviter de tomber dans l’excès inverse (mais je ne pense pas que ce soit ton cas !) L’important n’est pas la « résistance » des parents aux clichés mais bien l’écoute qu’on apporte aux enfants et le respect de leurs choix ! Par contre, mon fils (qui fait du karaté) a dans son club pas mal de filles que je ne voudrais pas croiser en rue 😁💪💪💪 je pense que les mentalités évoluent mais très lentement !😏

    Aimé par 1 personne

  4. Quand mon fils était bébé, je lui ai acheté une magnifique salopette vert pomme sans me rendre compte que c’était une salopette de fille (ce qui n’a pas grand sens à cet âge), j’ai été surprise quand on me l’a fait remarquer. ^^ La personne était limite choquée, j’étais la mauvaise mère qui habille son petit mec en fille. En vrai, les enfants ont la même morphologie alors je ne voyais pas trop le soucis. C’est très marketing tout ça.

    Mon fils s’est aussi fait emmerder il y a 1 an car sa passion était My Little Pony. 😦 Encore cette année, il a subi des préjugés car il aime bien La Reine des neiges, donc je me dis que c’est bien ancré dans nos sociétés oui. Surtout que La reine des neiges, même si c’est loin d’être mon Disney préféré, c’est très marketing de l’identifier comme « truc de fille » quand on réfléchit vraiment à l’histoire. Mon fils n’a aucun mal à s’identifier en fonction des caractères et non du genre, mais j’ai l’impression que ses amis ont du mal. (il y a même eu un article dans « le monde » d’un gars qui rageait car les enfants mecs ne peuvent pas s’identifier aux garçons de ce DA; alors que nous les filles, on a généralement l’habitude de devoir s’identifier aux héros même masculins). Il est très fier de « tout aimer » comme il dit, car il se rend compte qu’il a plus de choix, il aime l’amour, l’aventure, l’humour, l’horreur, la SF, … Un jour il s’identifie à Elsa, un jour à Kevin McCallister, etc.
    J’espère que cette ouverture d’esprit va durer, car l’entourage extérieur peut influencer mine de rien. (même la famille : « il y a des chances qu’il soit gay », ce qui ne me gênerait pas mais il a 10 ans quoi, pour le moment il en pince pour Zoé, on verra par la suite, et son papa est plus fleur bleue que sa mère^^ Le genre de mec qui préfère regarder The Walking Dead seul pour pleurer devant tranquillou, haha) Quand on abaisse la barrière du genre, on jouit d’une certaine liberté. Je pense que l’éducation non genrée rend libre.

    Je suis un peu obligée de parler de tout ça avec lui pour qu’il puisse répondre à ce genre de railleries et vraiment assumer ses goûts.

    Aimé par 1 personne

  5. Merci beaucoup pour ce super article ! Je te soutien à 100% dans ce projet et je trouve que tu as parfaitement raison =3

    Enceinte de 5 mois et demi d’un garçon, il me tient à cœur d’intégrer une éducation non-genrée.
    En fait, dès le début de ma grossesse, avant même de connaître le sexe, mon conjoint et moi avons choisit de ne pas tomber dans le cliché bleu/rose. Nous avons préféré faire une chambre dans les tons vert et orange pastel pour rester neutre et il était hors de question pour moi de ne prendre que des vêtements bleus quand j’ai découvert qu’il s’agissait d’un garçon.

    Oui mais voilà ma grand-mère a déjà pris 2-3 vêtements et tout était bleu. Alors avec ma mère nous avons complété et pris des couleurs les plus variées possible : rouge, vert, jaune, orange, blanc, etc. On a aussi l’intention de lui prendre des jeux variés et il pourra choisir ce qu’il veut en grandissant.

    Je suis bibliothécaire et nombre de fois que j’entends des parents dire à leurs enfants « non ce livre il n’est pas pour toi c’est pour les filles / garçons » parce qu’il y a du rose, des paillettes ou que c’est du foot. Si l’enfant a envie de le lire et bien qu’il lise ça ne va pas faire de lui un homosexuel plus tard comme beaucoup s’imaginent (et quand bien même c’est le cas en quoi est-ce un problème …).

    Bref j’espère qu’avec le temps les choses vont évoluer même si on me prend pour une chieuse, il me tient à coeur de respecter avant tout les envies de mon enfant sans le faire tomber dans l’extrême.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ben nous on avait décidé de ne pas connaître le sexe à l’avance pour ne pas influencer nos proches dans leurs achats mais du coup ils ont attendu la naissance pour nous acheter des vêtements rose papier toilette :/

      Je pense sincèrement que l’éducation non-genrée est le meilleur choix pour nos enfants, ne pas les influencer et les laisser faire leur propre choix ça les rendra meilleurs !

      Et oui je suis clairement moi aussi la chieuse de service, je saoule tout le monde. Si on me dit que ma fille est un garçon manqué, je les reprends en leur disant que ce n’est pas une expression qui se dit en 2020. Si ma fille aime les voitures et les tracteurs ce n’est pas un garçon manqué, c’est juste une enfant qui aime les voitures.

      Aimé par 1 personne

      1. Je suis bien d’accord avec toi j’ai été choquée de voir le rayon vêtement de filles qui comprenait que du rose et du violet ou des fleurs … Tu as bien raison d’habiller ta fille comme tu l’entends, avec les vêtements qu’elle aime

        Ayant un grand frère j’ai joué des heures avec lui à la voiture, aux playmobil, legos, kapla et j’en passe et pour autant je suis plutôt « féminine » dans mon style je porte des robes assez souvent.

        ça me rappelle une fois quand j’étais au lycée j’étais partie au magasin de jeux vidéos pour m’acheter une console et j’étais habillée d’une robe ce jour là. Le vendeur me regarde et me dit : ah je suppose que tu aimes plus des jeux de stylisme ou avec des animaux je vais te montrer ou s’est ….. Je lui ai répondu cash : absolument pas je cherche des jeux d’actions et de combat ! Le gars était choqué comme si on ne peut pas jouer à des jeux de combat en portant des robes …

        Bref il y a encore beaucoup à faire pour faire évoluer les mentalités mais si une chose est sûre c’est que je ne me laisserais pas dicter comment élever mon enfant par mes proches ou d’autres idiots qui sont restés bloqués sur de vieux principes. C’est un choix propre qui ne regardera que mon conjoint et moi.

        J'aime

      2. c’est dingue les aprioris qu’on les gens n’empêchent, personne n’évolue , ma belle-mère qui me demande si des jouets de garçon à la maison ? je suis obligée de lui répondre un peu sèchement que je ne fais pas de différence entre les jouets, que les jouets sont mixte.

        Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s