Mille petits riens de Jodi Picoult (2018)

Résumé Livraddict :

Ruth Jefferson est sage-femme depuis plus de vingt ans. C’est une employée modèle. Une collègue accommodante. C’est aussi la seule afro-américaine de son service. Le jour où un couple de suprémacistes blancs demande à ce qu’on lui interdise tout contact avec leur bébé, Ruth est choquée de voir sa hiérarchie accéder à leur requête. Quand le nourrisson décède quelques jours plus tard, c’est elle qui est pointée du doigt. Accusée de meurtre, Ruth va devoir répondre de ses actes devant la justice. Mais sa couleur de peau ne la condamne-t-elle pas d’avance ?

Titre original : Small Great Things (2016)


Ce roman traite d’un sujet important ; le racisme. La plume de Jodi Picoult ne nous laisse aucun répit, les actions s’enchaînent, racontées de telle manière qu’on s’y croirait.

C’est une histoire à 3 voix ; Turck Baueur, un homme suprémaciste blanc, Ruth, une femme noire infirmière accusée de meurtre et d’homicide involontaire sur un enfant, et Kennedy, l’avocate commise d’office qui défendra Ruth lors de son procès.

Le point fort de ce roman c’est qu’il incite le lecteur à réfléchir sur lui-même, à la recherche de ses propres préjugés, de son racisme passif.

Je pense que ce qui m’a le plus choquée dans ce roman c’est l’arrestation de Ruth, violente, en pleine nuit, et je me suis demandé si c’était réaliste.

« Je voulais qu’elle voie de ses propres yeux que l’amour ne dépend absolument pas de ce qu’on regarde, mais entièrement de la personne qui regarde. »

J’ai eu un peu de mal à me situer dans le temps, je me suis souvent demandée quand ça se passait tellement j’avais l’impression que ça ne pouvait pas arriver maintenant et pourtant, cela se passe en 2015. On voit donc que le temps passe mais que rien ne change.

C’est un roman poignant, bouleversant. C’est une prodigieuse plaidoirie contre le racisme quotidien de nos jours aux USA. J’ai été très touchée par l’histoire de Ruth. Même si certains passages ont un peu troublé ma lecture, comme les répétitions quand on passe d’un narrateur à l’autre ou encore la fin qui m’a paru bien trop utopiste.

Lu en LC avec Ingrid 🙂

6 commentaires

  1. Je suis un peu moins emballée que toi, comme tu le sais déjà. Hormis la fin, en effet trop heureuse pour être crédible, j’ai été gênée par l’aspect démonstratif du propos, mais cela reste un roman très intéressant, et qui se lit en effet très facilement, grâce à son écriture efficace..
    Merci pour cette 3e LC 2020 ! J’espère que nos co-lectures t’auront donner envie de réalimenter plus régulièrement ces lieux !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Ingannmic Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s