La Trilogie du Samedi·Musique

Trilogie du Samedi : Épisode 20

Aujourd’hui je vais vous parler d’une artiste française que j’affectionne tout particulièrement, j’ai nommée Melissmell. Chanteuse de rock de son état, la jeune femme de 35 ans a su me passionner à travers ses 3 albums sortis. Alors, attachez vos ceintures et préparez vous à découvrir cette petite pépite écorchée vive.
ECOUTE S’IL PLEUT (2011)
Dans ce premier album, Melissmell nous livre son énergie la plus rock possible. On la sent à fleur de peau et sa voix éraillée (qui fait penser à un Kurt Cobain au féminin) nous sidère. Quelle puissance vocale lorsqu’elle pousse sa voix! C’est très rock dans l’esprit. On la sent dépassée, énervée, désabusée par ce monde qui l’entoure et elle l’exprime admirablement bien. L’album est emprunt de désespoir mais aussi de rage contenue. Cela lui donne un côté punk très sympathique.
melissmell-cd.png
Niveau textes, on oscille entre nostalgie d’un temps qui semble aujourd’hui disparu (le vibrant « je me souviens ») et constats amers d’une société qui part à vau-l’eau (Les enfants de la crise). Derrière des textes vraiment bons, toujours cette colère qui gronde, insidieuse et contenue. Et la « reprise » de La Marseillaise intitulée « Aux Armes » est le parfait exemple du combat que mène l’artiste. Cette énumération de tout ce qui fait défaut actuellement à la société française est un brûlot sans concessions qui donne envie de se battre poing levé. Un morceau enlevé qui résume à lui seul le contenu de l’album.
Un très réussi premier album pour une jeune femme qui en a sous le capot. Décidément, entre sa voix, sa hargne, ses convictions et ses textes; la jeune chanteuse se dévoile très prometteuse et nous fait voyager entre morceaux sombres teintés d’un fol espoir et mélancolie douce.
DROIT DANS LA GUEULE DU LOUP ( 2013)
Pour son second album, Melissmell surprend et abandonne son rock contestataire et rentre-dedans pour un album plus posé. Les guitares sont laissées de côté pour faire une belle place au piano sur ce second opus. Passé la surprise de ce parti pris musical; on ne peut que constater que Droit dans la gueule du loup est un excellent album de chanson française. Dans la lignée des Mano Solo, des Léo Ferré ou encore des Damien Saez. Les textes, qui pour cet album sont tous signés Guillaume Favray (et oui, Melissmell se contente juste de chanter et de composer sur les exquis mots de Guillaume sur cette galette), sont encore plus beaux et puissants que sur le premier album. La poésie et la tendresse se font une belle place sur le disque. Les écrits sont profonds et font honneur aux plus grands de la chanson française. Il y a toujours ce triste constat de notre société contemporaine mais la colère a peu de place ici. Juste de la tristesse et une sorte d’acceptation résignée. Le morceau « Les brebis » reprend les thèmes de Melissmell issus du premier album avec ses idées contestataires et ce cri d’alarme mais dans un style plus calme et plus mélodique par exemple.
51gj76qkchl
Un petit bijou peu rock (et cela est limite expliqué à travers le très bon morceau « Rock’n’Roll » qui se veut comme un chant du cygne de ce genre musical qui n’a plus aucun sens de nos jours. A écouter.) mais aux textes et aux mélodies imparables. la chanson française se trouve ici une nouvelle Barbara. Encore un album gagnant.
L’ANKOU (2016)
Avec ce dernier album, la demoiselle revient à des sonorités plus rock (mais moins que le premier album tout de même) et élargit encore l’éventail de sa musique en insérant un peu de musiques du monde et surtout des touches d’électro bienvenues. Elle se dirige de plus en plus vers un son rock alternatif et c’est une bonne chose tant ce style colle parfaitement à sa voix. Qu’elle a d’ailleurs de formidable sur cet album. Sur « Les restes » ou « Le chant des éclairés » sa voix éraillée fait des merveilles. Ajoutez à cette patte vocale unique un réel travail sur les ambiances des morceaux, et vous obtenez l’album de Melissmell le plus abouti. Car, effectivement, elle ne s’est pas contentée d’insérer des sonorités plus électro dans cet album, elle a aussi fortement cherché à travailler les ambiances. Et sur des morceaux comme « Khmar »; le résultat est plus que positif. Des textes forts appuyés par une musique travaillée au beat électro entêtant et à l’ambiance lourde et planante…une réussite. Un combo parfait qui propulse Melissmell encore d’avantage comme une valeur sûre de la musique française actuelle. Avec ce nouvel effort musical, on sent que la chanteuse grandit et évolue au fil des albums. Chaque album a son identité propre et à chaque nouvelle galette, elle se diversifie et explore un peu plus les possibilités musicales qui s’offrent à elle. Un rare bijou musical dans notre cher pays.
6695461-e1473243329868
Et voilà, ce fut un rapide résumé de la carrière en albums de Melissmell (qu’il faut voir sur scène pour s’imprégner de son charisme et de sa puissance vocale). Une carrière faite dans l’ombre, sans publicités et sans la reconnaissance qu’elle mérite. Mais je crois que cela lui convient parfaitement. Un petit bout de femme qu’il ne faut pas chercher qui aime hurler sa rage mais aussi chanter ses fêlures. Une artiste qui a su séduire autant les bobos-gauchos-snobs-vegans-écolos imbu de leur égo et de leur génialitude que les punks-undergrounds rebelles fiers de ne croire en rien. En bref, une artiste à découvrir et à écouter avec grand plaisir 🙂
signature
Publicités

5 réflexions au sujet de « Trilogie du Samedi : Épisode 20 »

  1. Tu as éveillé ma curiosité ! Surtout quand j’ai vu que son album s’appelle « L’Ankou ». ça m’a rappelé une BD de Spirou et Fantasio que j’aimais beaucoup et qui s’intitulais de même. Je vais écouter quelques musiques pour voir si ça me plait 🙂
    Merci pour la découverte !
    Victoire

    J'aime

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s