Chroniques littéraires·Contemporain

Le Monde selon Garp de John Irving

RésuméRomancier, Garp insère dans le récit tragico-burlesque de sa vie des extraits de son oeuvre, mêlant ainsi la réalité à la fiction au sein même de la fiction. Ce procédé, sans être vraiment original, révèle néanmoins que le monde est pour Garp un univers où c’est l’imagination qui règne. Roman qui mêle allègrement la farce et la tragédie, Le Monde selon Garp montre un univers où les références sont inversées sans tabous : la mère a une virilité d’homme, Robert devient Roberta, les hommes mordent les chiens…

20171021_140224-1.jpg

avis lisa

Après « Une prière pour Owen« , je me suis lancée dans la lecture du monde selon Garp, j’ai mis du temps, je l’ai savouré et je l’ai aimé. Plus qu’une prière  pour Owen. Garp a été conçu par Jenny qui voulait seulement être mère et par un soldat en fin de vie du nom de Garp. Sa mère est infirmière et il grandit dans l’établissement scolaire où elle travaille.

Le monde de Garp est plein d’anecdotes, souvent loufoques, parfois tristes et amères parfois drôles et justes. Il deviendra écrivain, comme sa mère. Jenny Field, sa mère, deviendra une icône du féminisme et passera le reste de sa vie à militer pour l’égalité des droits et à aider les femmes blessées par la vie. C’est également une mère extraordinaire. Le point fort du roman d’ailleurs, n’est pas Garp en lui-même mais toutes les femmes qui l’entourent. D’abord sa mère, bien sûr, puis sa meilleure amie Roberta, sa femme Helen et Ellen James. Garp est un personnage attachant tout comme son entourage loufoque. Le recit retrace toute la vie de Garp, de sa naissance à sa mort, souvent peuplé de drame ce qui rend le récit plus réaliste.

Certains passages sont très très longs, comme le séjour à Vienne que font Garp et sa mère par exemple et n’apportent pas grand chose finalement. Mais l’écriture est fluide et il se lit bien, grâce aux chapitres bien découpés.

C’est un roman sur la liberté de chacun, sur la condition féminine et fortement autobiographique, c’est une satire de l’Amérique des années d’après-guerre .Tout ça raconté avec beaucoup de talent et d’humour.  J’ai pris un réel plaisir à découvrir ce roman qui ne m’a pas laissée indifférente.

 


Lu pour le challenge de la coupe des 4 maisons : Item : Pansedefer ukrainien : lire le livre le plus gros de votre PAL (+40 points)


le monde selon garp.jpg

Publicités

7 réflexions au sujet de « Le Monde selon Garp de John Irving »

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s