Chroniques littéraires·Les articles de Lisa

L’après guerre vu par Pierre Lemaître

au-revoir-la-haut-small

Au Revoir là haut 

Résumé.

Sur les ruines du plus grand carnage du XXe siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu’amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts…

La chronique du petit pingouin vert pingouin pingouin

Albert et Edouard sont des rescapés de la première guerre, ils se rendent vite compte qu’ils n’ont pas d’avenir , Albert ne retrouve pas son travail d’avant guerre et Edouard, il lui manque la moitié du visage, donc cela s’avère compliqué pour eux. Les héros de guerre se doivent d’êtres jeunes et frais , pas de place pour les gueules cassées. Quel avenir pour cette génération perdue ? 

L’auteur reconnait à la fin que ce n’est pas un roman historique, que c’est une fiction, donc ne vous attendez pas à de l’histoire vraie. C’est une histoire romancée. Mais sa plume est telle qu’on s’y croirait vraiment, dans l’après-guerre. Ce roman est surtout une histoire d’amitié, Edouard sauve la vie d’Albert au front, Albert va donc aidé Edouard une fois la guerre finie, tel un père pour son fils. C’est un duo spécial mais qui fonctionne bien et qu’on apprécie, au point de monter une escroquerie plus qu’amorale ensemble qui nous donne quand même envie qu’ils s’en sortent.

Et on déteste Pradelle, le pourri à tous les niveaux, on espère que ses plans vont tomber à l’eau.

Le style de Lemaitre est agréable, c’est sûr, il change de genre avec ce roman. Il décrit très bien le Paris d’après guerre, sale et glauque. Il utilise le style bien connu du page-turner, pas très original, et malheureusement j’ai eu un peu de mal à le lire, peut-être car ce n’est pas la bonne période pour lire ce genre d’histoire. L’été doit être léger ? En tout cas j’ai trouvé quelques passages inutiles et long qui nous laisse déjà bien deviner comment va se terminer cette histoire.

Mais c’est un bon livre, complet et intéressant, sur une période que nous ne connaissons pas forcément très bien.


 

Extrait

En le tenant contre lui, Albert se dit que pendant toute la guerre, comme tout le monde, Edouard n’a pensé qu’à survivre, et à présent que la guerre est terminée et qu’il est vivant, voilà qu’il ne pense plus qu’à disparaître. Si même les survivants n’ont plus d’autre ambition que de mourir, quel gâchis…

Publicités

5 réflexions au sujet de « L’après guerre vu par Pierre Lemaître »

  1. C’est vrai que c’est pas le genre de roman qui se lit en plein été vu le sujet traité ^^ En tout cas j’ai été déçue par ce livre, ce qui m’a surtout énervée c’est l’escroquerie qui est, comme tu le dis, plus qu’amorale.

    Aimé par 1 personne

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s