Challenge la coupe des 4 maisons·Chroniques littéraires·Contemporain

A Méli, Sans Mélo de Barbara Constantine

couv21426705Mélie, soixante-douze ans, vit seule à la campagne. Pour la première fois, sa petite-fille, Clara, vient passer les grandes vacances chez elle. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu’elle a un problème de santé… Elle verra ça plus tard. La priorité, c’est sa Clarinette chérie ! Durant tout l’été (le dernier ?), Mélie décide de fabriquer des souvenirs à Clara. Des rigolos. Comme regarder pousser les bambous en écoutant La Traviata, chanter sous la pluie des chansons de Nougaro, goûter les mauvaises herbes qui poussent le long des chemins. Il y a aussi le vieux Marcel, qui va apprendre à Clara à faire de la mécanique… Et puis, comme la vie est vraiment dingue parfois, il y a Mélie qui va enfin rencontrer le grand amour… Cent cinquante ans à eux deux ? Mais quand on aime, on ne compte pas !

Mon avis. 

C’est le deuxième livre de Barbara Constantine que je lis. J’avais beaucoup aimé  » Et puis, Paulette... » . En lisant le 2ème j’ai bien compris que le style de l’auteur est la fluidité, la douceur, l’amour et l’amitié. C’est aussi une très belle petite histoire, je dirais même un conte. Mais malheureusement je me suis ennuyée pendant cette lecture. L’idée de confronter Mélie, 72 ans et la petite Clara était pourtant bonne ; le choc des générations, parfois l’incompréhension etc. Durant le roman on passe de « l’esprit » de l’un des personnages à l’autre sans pour autant voir de différences malgré tout ce qui les séparent (surtout l’âge). Du coup il est assez compliqué de remarquer l’écart entre les générations…

capture-decran-2017-01-01-a-00-06-35

Alors oui c’est une belle histoire, fraîche et joyeuse avec un message d’espoir et d’amour. Mais qu’est ce que c’est mou bon sang et très lent, au final on tourne beaucoup en rond. Ce qui est marrant c’est que « Et puis , Paulette » était mon premier livre de l’année 2016 et  » A Méli, sans Mélo » le dernier. Les deux histoires sont très similaires, pourtant je n’ai pas du tout le même ressenti. Tout ça c’est une question de timing. Si c’est le bon moment pour toi, une histoire simple et sans intrigue te plaira, si non elle t’ennuiera. Ce qui à été mon cas avec ma deuxième lecture.

Ma note : 10 /20

Lu dans le cadre de la coupe des 4 maisons (#TeamPoufsouffle) : Sorbet citron : un livre qui se passe en été – 15 points

Publicités

8 réflexions au sujet de « A Méli, Sans Mélo de Barbara Constantine »

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s