Challenge la coupe des 4 maisons·Chroniques littéraires·Contemporain·Jeunesse

A la place du coeur, Tome 1 De Arnaud Catherine

Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.
Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l’effroi.

Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »…
Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la « première fois ». Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes…

Mon avis. Plusieurs de mes copinautes ont adorés cette lecture, donc je ne pensais pas être déçue même si je l’ai commencé avec un peu d’appréhension puisque cela allait traiter des attentats de Charlie et j’avoue que cela m’effraie un peu. Et puis au final, on est très vite pris par l’histoire qui est d’une justesse  incroyable. Caumes est un adolescent de 17 ans qui, comme tous les ados de son âge, ne rêve que d’amour, de sexe et de quitter sa ville natale. C’est intéressant de se mettre dans la peau d’un ado de 17 ans, qui vient de découvrir l’amour et qui, le lendemain se retrouve devant BFM a voir le pire. Quand les attentats de Charlie ont lieux, c’est toute la vie de ces adolescents qui est bouleversée. Tous leurs problèmes deviennent insignifiants. Ils se posent des questions, certains s’affirment, d’autres s’effacent, et certains choisissent la violence devant des faits qu’ils sont incapables de comprendre. Caumes s’interroge beaucoup, il essaye de comprendre ce qui est incompréhensible. Mais malheureusement il se heurte à des adultes qui n’essayent même pas de lui expliquer, de lui faire comprendre. Et puis cette fin, cette fin poignante, ce cri du coeur de Caumes, émouvant, bouleversant. Ce livre est une pépite , un coup de poing, un coup de coeur.

Arnaud Catherine dans ses remerciements dit qu’il a été inspiré par  » Vernon Subutex » de V. Despentes (auteure que j’adore) , et cite le groupe Fauve, qui représente très bien cette jeunesse révoltée.

On n’avait pas l’âge, putain.
L’âge de quoi ?
J’ai dix-sept ans, la vie devant moi et de la mort partout. […]
C’est quoi l’autre choix ?

Ma note : 18/20 Coup de Coeur

 

Découvrez la chronique de Sorbet-Kiwi / Carnet Parisien / La Rousse Bouquine


Lu dans le cadre du challenge de la coupe des 4 maisons (#TeamPoufsouffle) – Felix Felicis : un livre que tu es sûr(e) d’aimer – 5 points

Publicités

13 réflexions au sujet de « A la place du coeur, Tome 1 De Arnaud Catherine »

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s