Boys don’t cry, tome 1 de Malorie Blackman

Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l’université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n’est pas le facteur, c’est Mélanie. Son ex-copine, dont il n’a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais…

Dante est un ado « classique », ses préoccupations principales sont ses études, les filles, se moquer de son frère (dans l’ordre que vous voulez). Sa vie va être bouleversée car le jour où il reçoit les résultats du bac (mention très bien), Mélanie, son ex-copine qu’il n’a pas vu depuis 2 ans, arrive avec… un bébé. Sa fille, Emma. 

Boy's don't cry

Sa vie va changer mais aussi celle de son frère Adam et de son père. Tous les trois vont devoir adapter leur vie a l’arrivée d’Emma. C’est plus difficile pour Dante, qui se rend compte que tous ses projets vont tomber à l’eau, il est beaucoup dans le déni, au début.

L’histoire en elle-même est sans surprise, on devine tout à l’avance, mais franchement, on s’en fout. L’important dans ce roman, c’est la VIE, l’humain ! Ce qui arrive à Dante, pourrait arriver à n’importe qui. C’est touchant, c’est émouvant, de voir cet ado grandir d’un coup, cet ado complètement perdu avec tous ces sentiments et ces émotions qui se bousculent en même temps. Il va apprendre à s’occuper de sa fille, apprendre a prendre ses responsabilités, apprendre à grandir tout simplement.

Ce n’est jamais larmoyant, jamais cucu, c’est bien écrit et c’est vite lu. Tous les personnages sont attachants, surtout Adam, pour qui j’ai eu un coup de coeur, qui a la tête sur les épaules, qui est drôle, qui a beaucoup de répartie mais qui est profondément solitaire, entre son homosexualité qui n’est acceptée par personne, le manque de sa mère et la distance de son père, cet ado ressent un grand mal-être.

On est donc loin du portrait cliché de la famille modèle américaine et ça c’est génial ! C’est écrit avec délicatesse et sans jugement. Le lien qui se lie entre Dante et sa fille est tellement émouvant qu’il m’a fait pleurer. Tout comme la situation d’Adam.

En bref, avec des personnages plus vrais que nature et très attachants, une histoire émouvante et un rythme soutenu, ce livre est une pépite !

17/20

Publicités

4 commentaires sur “Boys don’t cry, tome 1 de Malorie Blackman

Ajouter un commentaire

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :