Ps : tu me manques de Brigid Kemmerer


Juliet et Declan ont tous les deux perdu un être cher : Juliet, sa mère et Declan, sa petite soeur. Ils ont 17 ans, sont dans le même lycée, ne se connaissent pas et se sentent tous les deux très seuls.

Juliet avait pris l’habitude d’écrire des lettres à sa mère qui partait souvent en voyage pour son métier de photographe. Elle a continué après son décès, en les lui déposant sur sa tombe.

Declan est ce que tout le monde pense de lui : un voyou avec un casier judiciaire. En réalité, il cache une personnalité plus profonde et douce. Il fait des travaux d’intérêt général au cimetière : il y tond la pelouse. Un jour, il va tomber sur une lettre. Et il ne pourra s’empêcher d’y répondre.

pstumemanques

Commence alors une correspondance des plus inattendues entre ces deux ados qui ignorent qui ils sont.

J’ai un peu choisi ce livre au hasard, pour valider un item du tournoi des 3 sorciers : un roman pour ado, facile à lire. Du moins, c’est ce que je pensais. Sauf qu’en quelques pages, ce livre s’est avéré complétement addictif et bouleversant.

C’est plus qu’un livre adolescent léger, c’est une histoire profonde avec un thème principal : le deuil. Très bien traité et pas du tout larmoyant.  De nombreux autres thèmes gravitent autour de celui-ci : l’amitié, l’acceptation de soi, les relations avec les parents, etc.

Le parcours de ces deux ados est similaire mais leurs réactions et leurs comportements sont complètement différents. Face au deuil, Juliet est quelqu’un de calme, Declan, quant-à lui est plus agressif. On l’imagine comme un voyou sans cœur alors il laisse les gens penser cela sans essayer de leur prouver le contraire.

J’ai adoré Juliet et Declan mais les personnages secondaires également : même le père de Juliet, qui, au début, paraît très froid et distant. Je suis fan de Rev, le meilleur ami de Declan ( je pense que j’aurais été amoureuse de lui au lycée). Les gens à qui se confie Declan (Franck, sa prof de littérature, etc) sont des personnages que j’ai particulièrement appréciés car ils ne l’ont pas jugé et ont essayé de le comprendre.

Ça fait longtemps qu’un roman ne m’avait pas émue à ce point. L’histoire est si … réelle. J’adore le côté épistolaire, je trouve que ça rend les personnages encore plus attachants. On a l’impression de les connaître ! D’ailleurs, depuis que j’ai terminé ma lecture, je ressens comme un vide, une envie de relire le livre, de retrouver Juliet et Declan, ou bien d’avoir un deuxième tome ? Bref, une histoire qu’on oublie pas.

18/20

Publicités

4 commentaires sur “Ps : tu me manques de Brigid Kemmerer

Ajouter un commentaire

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :