Chroniques littéraires·Contemporain

Funny Girl – Nick Hornby

Dans les Swinging Sixties la nation tout entière est sous le charme de Sophie Straw, la nouvelle star de la comédie à succès de la BBC. Ça tombe bien, cette ancienne Miss Blackpool n’a qu’une ambition dans la vie : faire rire les gens. En studio comme à l’écran, l’équipe du feuilleton vit de grands moments. Les scénaristes, pour qui le genre comique est une religion, cachent tous deux un secret. Pur produit d’Oxbridge, le producteur est dévoué corps et âme à l’équipe en général et à Sophie en particulier. Quant à Clive, le premier rôle masculin, il a la tenace intuition que ce n’est qu’une parenthèse dans sa carrière… Lorsque la fi ction rejoint la réalité de trop près et que le scénario épouse les péripéties de la vie, chacun doit faire un choix. Continuer ou changer de chaîne ? Une défense et illustration de la pop culture et du ivertissement, pleine de fous rires et de tendresse.

dsc01513

Mon avis. 

Je suis une adepte de l’humour British, autant en série, qu’en film ou en livre. Alors j’ai sauté de joie (dans ma tête) quand j’ai gagné « Funny Girl » au concours de mon petit Popcorn préféré ! J’avais adoré « Haute Fidélité » du même auteur, je partais donc confiante dans cette lecture. Et je n’ai pas été déçue.

Barbara vit dans le nord de l’Angleterre, dans un village : Blackpool. Mais ne rêve que d’une chose : devenir actrice dans des comédies, elle veut faire rire comme son idole Lucie Balle. Elle décide donc de partir à Londres. Elle va avoir de la chance très rapidement, –le seul point que je trouve négatif, c’est quand même rare qu’en si peu de temps on obtienne un premier rôle dans une série-. Grâce à sa ressemble avec une actrice célèbre, les gens vont plus ou moins lui faire confiance, son agent Brian va lui proposer de s’appeler Sophie Straw. 

 Bill et Tony les scénaristes,  dont nous allons aussi suivre l’histoire tout au long du roman, sont prêts à lui écrire un rôle sur mesure pour une série comique que la BBC leur a commandé.

C’est une nouvelle vie qui commence. 

Grâce à cette oeuvre, Hornby a réussi avec brio à explorer la société anglaise des sixties, c’est un portrait pertinent d’une jeune femme décider à faire comprendre aux hommes qu’elle n’est pas juste jolie, qu’elle a de l’ambition et qu’elle est prête à bosser d’arrache pied pour le leur prouver.

Ce livre est également les coulisses détaillées de la création d’un feuilleton  » Barbara (et Jim)  » avec le travail du producteur, des scénaristes et des acteurs. Aucun personnage n’est laissé de côté, ni les scénaristes (Tony Et Bill) ni l’acteur qui joue Jim (Clive) ni le producteur (Dennis) et évidemment Sophie qui a le rôle principal.

On est bercé par les clins d’oeil que l’auteur fait à la musique des sixties, au divertissement, au cinéma de l’époque, on se laisse gagner par cette ambiance animée et pop.

Le livre est découpé à la manière d’une série, de saison en saison on voit l’évolution des personnages et de la situation en Angleterre. On aborde la politique, la place de la femme, l’homosexualité et l’ambivalence sexuelle, tout ça avec brio grâce à la plume de Hornby.

Au final, sur un ton de comédie British, Hornby nous entraîne dans le contexte socio-culturel des années 60 à Londres le tout dépeint avec un humour grinçant et décalé comme toute bonne comédie anglaise. On s’attache absolument à tous les personnages, leur secret, leur vie sentimentale parfois compliqué qui se cache derrière les strass, les paillettes et loin des caméras. En bref, c’est un excellent roman !

Ma Note : 17/20

preview_35

N’était-ce pas absurde qu’ils soient en train de glisser dans la vieillesse ? songea Sophie. Absurde et injuste ? Les vieux avaient des souvenirs en noir et blanc de deux guerres, de spectacles de music-hall, de sales maladies intraitables, d’éclairage au bec de gaz. Les souvenirs de Sophie étaient en couleurs et on trouvait parmi eux de la musique assourdissante, des discothèques, Biba et Habitat, Marlon Brando et une plaquette de beurre.

Publicités

9 réflexions au sujet de « Funny Girl – Nick Hornby »

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s