Les Tops

Les 5 livres à ne surtout pas lire en été

Voilà pour changer un peu , je ne vous propose pas de livre parfait pour l’été. Mais plutôt le contraire, les livres qu’il ne faut PAS lire en été ! Bien sûr ce n’est que mon avis perso 🙂 Et en plus ce ne sont presque que des livres que j’ai adoré !

5. Crime et Châtiment de Dostoïevski 

Un pavé ! Voilà ce qui n’est pas agréable de lire en été ! On a besoin de légèreté ( en tout cas dans mon cas) et Crime et Châtiment risque vraiment de vous plomber l’été ! Mais c’est un très bon livre à livre en hiver 😉

4. La véritable histoire de Noël, de Marko Leino 

J’ai eu un véritable coup de coeur pour ce livre, mais l’aurais-je eu si je l’avais lu en été et pas pendant la période de Noël  ? Je ne sais pas c’est un mystère, mais vraiment , il n’est pas adapté à l’été !

Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.
Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.

3. Le revenant de Michael Punke 

C’est un très bon livre, mais avec une ambiance froide et oppressante, pas du tout fait pour être lu en été.

États-Unis, 1823. Au cours d’une expédition à travers les Grandes Plaines, le trappeur Hugh Glass est attaqué par un grizzly. Défiguré, le corps déchiqueté, Hugh est confié à deux volontaires chargés de le veiller jusqu’à sa mort puis de l’enterrer. Mais ses gardiens décident d’abandonner le blessé. En plein territoire indien, seul, désarmé et à bout de forces, Glass survit. Son unique motivation : la vengeance.

2. Réparer les vivants de Maylis de Kerangal 

Livre tellement touchant qu’il vaut mieux ne pas le lire sur la plage pour ne pas fondre en larme devant tout le monde. C’est un livre superbe mais à ne pas prendre à la légère. C’est une histoire très émouvante et qui vous hante pendant longtemps après votre lecture.

« Le coeur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d’autres provinces, ils filaient vers d’autres corps ». « Réparer les vivants » est le roman d’une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d’accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le coeur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l’amour.

  1. Station Eleven, de Emily St John Mandel 

En général , je trouve que les livres post-appo ne sont pas à lire en été. Ne me demandez pas pourquoi  ! Je ne saurais vous répondre.

Une pandémie foudroyante a décimé la civilisation. Une troupe d’acteurs et de musiciens nomadise entre de petites communautés de survivants pour leur jouer du Shakespeare. Ce répertoire classique en est venu à représenter l’espoir et l’humanité au milieu des étendues dépeuplées de l’Amérique du Nord.

Centré sur la pandémie mais s’étendant sur plusieurs décennies avant et après, Station Eleven entrelace les destinées de plusieurs personnages dont les existences ont été liées à celle d’un acteur connu, décédé sur scène la veille du cataclysme en jouant Le Roi Lear. Un mystérieux illustré, Station Eleven, étrangement prémonitoire, apparaît comme un fil conducteur entre eux…

Et Vous , quels livres ne conseillez vous pas pour l’été ?

Publicités

21 réflexions au sujet de « Les 5 livres à ne surtout pas lire en été »

  1. Haha ça change effectivement, ce genre d’approche 😉 Perso les gros pavés en été ça me convient bien justement, parce que j’ai beaucoup plus de temps à leur consacrer 🙂 Mais c’est clair que des histoires qui se passent dans le grand froid, ça fait bizarre. Du coup je rajouterais « la fille de l’hiver », qui est un très joli conte (non je me suis pas creusé la tête longtemps 😉 ) !

    Aimé par 1 personne

  2. Ahaha pas mal l’idée de ce top !!! En revanche je ne te rejoins pas pour Dostoïevski, je préfère lire les pavés en été, quand je peux m’y plonger sans interruption pendant des heures ^^ Mais pour le reste, je suis totalement d’accord, notamment pour les livres tristes (j’ai déjà pleuré sur la plage à cause d’un bouquin et j’étais pas fière ahah)
    Victoire

    Aimé par 1 personne

  3. Héhé quand j’ai vu l’intitulé de cet article, je n’ai pas pu m’empêcher d’être intriguée 😀 Et tu as tout à fait raison ! Je partage ton avis sur le pavé, j’ai essayé de lire Les hauts de Hurlevent en vacances et seigneur, une lecture n’a jamais été autant un échec que ce livre 😥 (j’exagère un peu, mais je l’ai abandonné quand même..)

    Aimé par 1 personne

Ton avis nous intéresse :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s